Le roman Les testaments, suite fort attendue de La servante écarlate, sortira le 11 octobre au Québec, aux Éditions Robert Laffont.

Frédéric Murphy Frédéric Murphy
La Presse

On saura alors ce qui est arrivé à Defred après que les portes du fourgon se furent refermées sur elle à la fin du roman dystopique de Margaret Atwood, sorti en 1985.

Les lecteurs bilingues auront accès à la version originale anglaise du livre un mois plus tôt, soit le 10 septembre (aux éditions Penguin Random House).

Précédé d’une rumeur favorable, The Testaments figure déjà sur la liste préliminaire du prestigieux prix Booker, décerné chaque année à une œuvre de fiction de langue anglaise.

La romancière canadienne est par ailleurs attendue à l’église unie Saint-James, à Montréal, le 18 septembre, dans le cadre d’une tournée canadienne de promotion de son livre.