«J’essaie de relayer le message de la science, dit Dominic Champagne, l’instigateur du Pacte pour la transition. Parce que ça me préoccupe, parce que j’ai trois fils et parce que je trouve ça grave.» Depuis six mois, le dramaturge et metteur en scène met sa carrière en veilleuse pour lutter contre les changements climatiques. En ce Jour de la Terre, voici ses six suggestions de lecture, pour prendre conscience de l’urgence d’agir.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

PHOTO TIRÉE DU SITE DE GALLIMARD

L’homme qui plantait des arbres, texte de Jean Giono, illustrations de Frédéric Back, Gallimard Jeunesse, 1989.

Le livre qui a changé sa vie

«C’est mon top 1, indique Dominic Champagne. Le livre qui a changé ma vie.» Le metteur en scène a d’abord vu le film réalisé par Frédéric Back – lauréat de l’Oscar du meilleur court métrage d’animation – en 1987. Puis, il s’est imprégné de l’album tiré du film. Déjà, à l’époque, le dramaturge passait ses étés à Deschaillons-sur-Saint-Laurent, à côtoyer son beau-père. «C’était une sorte d’Elzéard Bouffier, assure-t-il. Depuis 2000, je joue aussi à l’homme qui plantait des arbres. Je distribue 2000 plants tous les printemps, à Deschaillons.» Une façon pour lui d’acheter sa rédemption, après avoir connu le succès à Las Vegas, «le royaume du gaspillage», constate-t-il.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Drawdown. Comment inverser le cours du réchauffement planétaire, de Paul Hawken, Actes Sud, 2018.

Son cadeau au ministre de l'Environnement

«J’ai offert ce livre au ministre de l’Environnement, Benoit Charette, et au ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, relate Dominic Champagne. La dernière fois que j’ai croisé Benoit Charette, il m’a dit qu’il le lisait avec intérêt.» Drawdown présente une série de mesures à prendre – souvent des solutions technologiques – pour inverser le cours du réchauffement climatique. «Ce n’est pas rien», s’exclame le dramaturge. Selon le plus récent rapport des experts en climat de l’ONU (GIEC), il faut réduire de 50% nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, et à 0% d’ici 2050.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Petit manuel de résistance contemporaine, de Cyril Dion, éditions Actes Sud, 2018.

Pour apprendre à résister

«Cyril Dion, le coréalisateur du documentaire Demain, pose le constat et se met en mode résistance, résume Dominic Champagne. Pour lui, le virage technologique n’est pas la panacée ; il est dans la modification des comportements.» Plus de télétravail et d’agriculture de proximité, moins de voyages en avion: voilà quelques pistes de changements proposées. «Les comportements vont changer, croit Dominic Champagne. On n’aura pas le choix. S’il y avait deux mètres d’eau de plus ici, on modifierait notre comportement.» En effet.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Les limites à la croissance, de Dennis Meadows, Donella Meadows et Jorgen Randers, éditions Écosociété, 2013 (édition originale en 1972).

Pour reconnaître les limites

D’abord publié en 1972, ce livre présente les résultats d’une étude faite par des jeunes scientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT). «On est à la fin des Trente Glorieuses, situe Dominic Champagne. Ce qu’on nous annonce, c’est que le système dans lequel on extrait des ressources, fabrique des biens et les distribue aux consommateurs touche à ses limites. L’effondrement est prévu en 2020; ils le disent dès 1972. C’est le fondement de la décroissance.»

PHOTO FOURNIE PAR L'ÉDITEUR

La sixième extinction, d’Elizabeth Kolbert, Guy Saint-Jean éditeur, 2015.

Le prix Pulitzer 2015

«C’est le prix Pulitzer de 2015, souligne Dominic Champagne. Elizabeth Kolbert dit qu’on est les contemporains d’une extinction dont on est les responsables. Je jardine depuis un certain nombre d’années et je vois de moins en moins de monarques. Je connais un vieux charpentier qui m’a dit qu’il connaissait de premiers étés où toutes ses fleurs de tomates ne sont pas pollinisées. On est les contemporains de tout ça.»

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Manuel de transition, de la dépendance au pétrole à la résilience locale, de Rob Hopkins, éditions Écosociété, 2010.

Pour la transition

«Il y a là toute la philosophie de la transition, fait valoir Dominic Champagne. J’ai moi-même lancé le Pacte pour la transition, même si je m’alimente aux sources du désespoir. Les scientifiques nous indiquent qu’il est humainement et économiquement possible d’éviter le pire, mais il faut un changement rapide et radical. On vient de se faire dire que le Canada se réchauffe deux fois plus vite que le reste du monde.» Plus de 270 000 personnes ont signé le Pacte pour la transition, s’engageant à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre par des gestes concrets.

Dominic Champagne va manifester à l’Assemblée nationale, à Québec, aujourd’hui, pour souligner le Jour de la Terre: Consultez le programme de la journée

Dominic Champagne présente le Pacte pour la transition mardi à Saint-Hyacinthe: Obtenez davantage d'information

Et mercredi à Valleyfield: Obtenez davantage d'information

> Consultez le site du Pacte pour la transition