Nos suggestions de lectures pour les jeunes cette semaine sont...

MARIE ALLARD LA PRESSE

Pour les petits

Le vol

Texte de Caroline Barber, illustrations de Laura Giraud

Éditions Les 400 coups. Dès 5 ans.

Philémon Croquenot est un filou. Il collectionne les chaussures - il en possède 401 paires -, mais il n'en achète jamais. À la plage, l'élégant renard recherche des gougounes fleuries, la tendance de l'été. Philémon se fera prendre à son propre jeu... Charmantes, les illustrations de Laura Giraud semblent avoir été crayonnées sur un transat, au bord de la mer. Inspirant.

Pour les enfants

Kid

Texte d'Amélie Dumoulin, illustrations d'Emilie Leduc

Éditions Québec Amérique*. Dès 9 ans.

On ne sort pas indemne de ce petit livre, illustré avec douceur. Kid, c'est un enfant mis à vendre dans les petites annonces par ses parents. Il est acheté par Ernest, pour décorer son appartement. Kid passe ses journées à regarder la télé et à manger des biscuits. Jusqu'au jour où il croise Myra, de l'entreprise Myra Mains Magiques, chargée d'arroser les plantes chez Ernest. Cet album sur la maltraitance - et la nécessité d'intervenir - est dur et touchant. Gros plus : des mots et illustrations brillent dans le noir.

* Merci à Vicky Sanfaçon, de la librairie Pantoute, pour cette suggestion.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Le vol, texte de Caroline Barber, illustrations de Laura Giraud, éditions Les 400 coups

Pour les ados

Dix millions d'étoiles

De Robin Roe, traduction de Caroline Bouet

Éditions Pocket jeunesse PKJ*. Dès 15 ans.

Adam, 17 ans, est hyperactif et hyper sociable. À l'école secondaire, il tombe sur Julian, un jeune ado ultratimide, jadis placé chez lui en famille d'accueil. Complexes et attachants, ce sont les personnages qui nous font aimer ce récit, plus que le scénario où tout finit bien. Ce volumineux roman (389 pages) pourrait susciter des vocations en travail social chez ses lecteurs. Ou, du moins, les aider à moins juger les autres...

* Merci à Vicky Sanfaçon, de la librairie Pantoute, pour cette suggestion.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Kid, texte d'Amélie Dumoulin, illustrations d'Emilie Leduc, éditions Québec Amérique

Bande dessinée

L'invitation

Scénario de Loïc Dauvillier et de Monia Lyorit, dessins de Sess, collection BD Mousse

Éditions Frimousse. Dès 6 ans.

Tom est invité à l'anniversaire de Gwen, le garçon le plus cool de l'école. C'est super, jusqu'à ce que Tom découvre qu'il doit apporter... son maillot de bain. Gwen a une piscine, alors que Tom a une peur bleue de l'eau. Pour se défiler, Tom prétend avoir un rendez-vous chez un médecin spécialiste, un ostréiculteur (!). Amusante et sans prétention, cette bande dessinée a beaucoup plu aux deux enfants de 8 et 9 ans qui l'ont lue. Pour affronter et dédramatiser les petites et grandes peurs. Et apprendre qu'un ostréiculteur élève des huîtres.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Dix millions d'étoiles de Robin Roe

Documentaire

Maman, je pèse quelle heure ?

Texte d'Anne-Laure Jousse, illustrations d'Yves Dumont

Éditions de l'Isatis. Dès 6 ans.

Une montre en main, une fillette monte sur un pèse-personne pour connaître... sa taille. C'est mêlant, les mesures ! De façon claire et détaillée, cet album permet d'aborder le poids, la taille, la distance, le volume, la température et le temps. La réalité québécoise est reflétée - le papa bricoleur mesure en pouces et la distance entre Montréal et New York est donnée autant en kilomètres (600) qu'en milles (370). Dommage que les illustrations soient un peu désuètes (aucun cellulaire ni aucune montre intelligente ne sont utilisés pour calculer le temps ou servir de podomètre). Utile.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

L'invitation, scénario de Loïc Dauvillier et de Monia Lyorit, dessins de Sess, collection BD Mousse, éditions Frimousse

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Maman, je pèse quelle heure ?, texte d'Anne-Laure Jousse, illustrations d'Yves Dumont, éditions de l'Isatis