Après l’arrivée des écrans publicitaires dans le métro ou encore à l’aéroport, voilà qu’il est maintenant possible d’en avoir… sur un distributeur de désinfectant pour les mains.

Nathaëlle Morissette
Nathaëlle Morissette La Presse

L’innovation

Les règles sanitaires mises en place depuis le début de la pandémie ont en effet inspiré InnovaPub. L’entreprise lavalloise, spécialisée en affichage publicitaire, a mis au point GelPub, écran distributeur de désinfectant destiné notamment aux restaurateurs.

Le produit

Un jour, alors qu’il se trouvait dans un hôtel de Brossard pour une activité de réseautage, Kerlando Morette, président d’InnovaPub, a vu une boîte en bois dans laquelle on avait déposé des fils pour que les clients puissent recharger leur téléphone. C’est alors que l’homme, aujourd’hui âgé de 28 ans, a une idée : « Si on mettait un écran sur lequel déroulent des publicités et qu’on y rattachait des casiers pour que les gens puissent y laisser leur téléphone en toute sécurité pendant qu’il recharge… De là, on a créé notre premier produit. »

C’était il y a cinq ans. Cette innovation a permis à InnovaPub – qui compte sur une petite équipe de quatre personnes – de faire de l’affichage publicitaire dans les grands évènements tout en permettant aux gens de recharger leur appareil mobile. La pandémie a toutefois mis des bâtons dans les roues de M. Morette. « Avec la COVID, il n’y avait pas d’évènements, beaucoup d’endroits ont été fermés. »

C’est à ce moment qu’il a eu l’idée du GelPub.

Et si on mettait un écran tout en permettant aux gens de se désinfecter les mains ? L’idée est toujours de rendre la publicité utile.

Kerlando Morette, président d’InnovaPub

M. Morette a donc mis au point un distributeur de désinfectant pour les mains, sans contact, muni d’un écran où déroulent des messages publicitaires. Plus d’une cinquantaine de restaurants de Laval et de Montréal l’ont adopté et l’ont installé à l’entrée de leur restaurant. « Ce n’est pas juste un écran qui n’a pas d’utilité, il donne une valeur ajoutée », estime M. Morette.

PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE

Distributeur de désinfectant GelPub, à l’entrée du restaurant Barranco

En plus des publicités, les restaurateurs peuvent inscrire à l’écran le code QR permettant aux clients de télécharger le menu. Il est également possible pour eux d’y afficher leurs offres d’emploi. InnovaPub fait ses profits grâce aux publicités qu’elle diffuse sur les écrans de ses appareils.

L’avenir

D’ici la fin de l’été, le patron d’InnovaPub calcule que sa technologie se trouvera dans près de 150 restaurants. Et dans deux ans, il souhaite que le GelPub soit présent un peu partout au Québec et en Ontario. Il croit qu’à ce moment-là, il pourra compter sur une équipe composée d’une quinzaine de personnes.