Chaque dimanche, nous braquons les projecteurs sur des éléments de l’actualité financière et boursière qui peuvent être utiles à l’investisseur, mais qui pourraient être passés sous le radar

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

Le gestionnaire d’actifs montréalais Fiera Capital est dorénavant le plus gros actionnaire institutionnel de GDI.

Fiera a déclaré aux autorités cette semaine avoir commencé le mois de décembre avec plus de 10 % des actions de l’entreprise montréalaise spécialisée dans l’entretien ménager.

C’est l’achat d’un bloc d’actions le 30 novembre qui a fait passer la participation de Fiera dans GDI à plus de 10 %.

* * *

SNC-Lavalin et mdf commerce sont les deux titres québécois sur la liste des huit meilleures idées de placement pour 2021 publiée mardi par Valeurs mobilières Banque Laurentienne.

« 2020 a été une bonne année pour mdf. 2021 devrait être meilleure encore », affirme l’analyste Nick Agostino.

« L’attention des investisseurs pourrait revenir vers SNC en raison de son évaluation attrayante et compte tenu de la récente poussée des comparables canadiens comme WSP, Stantec et Aecon », croit de son côté Mona Nazir.

L’action de mdf commerce s’est appréciée de près de 90 % jusqu’ici cette année, alors que celle de SNC est en baisse d’environ 30 % depuis le 1er janvier.

* * *

La CIBC vient de lancer le suivi de MTY en affirmant que les marchés continuent de sous-estimer le franchiseur montréalais. L’analyste John Zamparo recommande l’achat même après le récent rebond significatif. « Le prix de l’action reflète encore l’ancien modèle d’affaires », dit-il dans son rapport initial daté du 10 décembre.

« Les investisseurs ne reconnaissent toujours pas complètement la récente transformation. » Les comptoirs des aires de restauration des centres commerciaux et de tours de bureaux ne représentaient qu’environ 20 % des ventes avant même la pandémie, dit-il en soulignant que 83 % des établissements chez MTY sont aujourd’hui des restaurants à service rapide.

* * *

Sept titres québécois se retrouvent sur la liste des 25 « Top Picks » pour 2021 de Valeurs mobilières Desjardins. Couche-Tard, Gildan, H2O, Neptune, TFI, Héroux-Devtek et Boralex font partie de cette liste publiée vendredi. BRP obtient par ailleurs une mention honorable dans la catégorie « situations spéciales ». « La trade n’est pas terminée pour les entreprises qui ont bien fait durant la pandémie », est-il mentionné à propos de BRP.

* * *

Une administratrice de Lightspeed vient de vendre pour un peu plus de 400 000 $ d’actions du fournisseur montréalais de solutions de commerce infonuagique. Marie-Josée Lamothe a vendu le 4 décembre un bloc de 5175 actions.

* * *

Pour enregistrer un gain ou une perte en capital avec un titre boursier à des fins fiscales pour 2020, votre ordre de transaction doit être passé au plus tard le mardi 29 décembre afin d’assurer un règlement à temps.

* * *

Haivision a fait une entrée pour le moins fracassante à Toronto en milieu de semaine. L’action du fournisseur montréalais de solutions pour la diffusion vidéo en continu a gagné 30 % à sa première séance mercredi, avant d’ajouter 33 % jeudi, et de grimper de 15 % additionnels vendredi.

* * *

La semaine qui débute sera écourtée sur les marchés. La Bourse de Toronto fermera à 13 h jeudi pour Noël. Le marché canadien ne rouvrira que le mardi 29 décembre pour les trois dernières séances de l’année.

* * *

Les titres québécois de BMTC (Brault & Martineau), mdf commerce, BRP, WSP, Guru, Nuvei et Lassonde ont tous touché cette semaine un autre sommet de la dernière année en Bourse.

* * *

Cette rubrique marque une pause pour deux semaines durant le confinement des Fêtes. Meilleurs vœux de santé et prospérité pour 2021 à tous les passionnés des marchés. De retour le 10 janvier.