(Québec) De nouvelles règles font en sorte qu’à compter de jeudi, le montant exigé à titre de paiement minimum mensuel d’une carte de crédit au Québec ne peut être inférieur à 2 % du solde de la carte.

La Presse canadienne

Les dispositions de la Loi sur la protection du consommateur prévoient que le seuil minimal augmentera ensuite d’un demi-point de pourcentage par année à compter du 1er août 2020, jusqu’à ce qu’il atteigne 5 % après une période de 6 ans.

Les nouvelles règles prévoient également que pour tout nouveau contrat de carte de crédit, le paiement minimum mensuel ne pourra, dès le départ, être inférieur à 5 % du solde.

L’Office de la protection du consommateur signale que les titulaires d’une carte qui sont déjà tenus de faire un paiement minimum de 2 % ou plus ne seront pas touchés cette année par le changement.

L’Office a mis en ligne un calculateur qui permet notamment, pour un solde donné sur la carte de crédit, de voir le coût total des frais de crédit et le temps qu’il faudra pour rembourser la dette. En inscrivant différents pourcentages du solde payé chaque mois pour rembourser, le consommateur peut constater à quel point il est coûteux de ne s’en tenir qu’au paiement minimum.

Par exemple, pour un solde de 1000 $ sur une carte dont le taux de crédit est de 19,9 %, un consommateur qui ferait un paiement minimum fixé à 2 % rembourserait sa dette en 25 ans et 10 mois, en payant des frais de crédit de 3001,40 $.