Source ID:f5e8cfff-e045-4df0-a919-d19800b76738; App Source:alfamedia

Des entrées en Bourse lucratives

L'entrée de Stingray à la Bourse de Toronto... (Photo David Boily, Archives La Presse)

Agrandir

L'entrée de Stingray à la Bourse de Toronto cette semaine a été couronnée de succès.

Photo David Boily, Archives La Presse

Richard Dufour

L'inscription en Bourse cette semaine de la chaîne de boutiques de thé David's Tea et du fournisseur de services musicaux Stingray a été couronnée de succès et ce n'est pas que les investisseurs qui en ont profité.

Entree en bours ede David's tea a Wall... - image 1.0

Agrandir

Entree en bours ede David's tea a Wall Street, New York. 5 juin 2015. Image tiree de Twitter

L'inscription en Bourse cette semaine de la chaîne... (INFOGRAPHIE LA PRESSE) - image 1.1

Agrandir

INFOGRAPHIE LA PRESSE

Dans les deux cas, la valeur des actions a explosé dès que les transactions sur les titres ont commencé. La même situation s'était produite au début mai lorsque le Groupe GDI, une entreprise montréalaise spécialisée dans les services d'entretien d'immeubles, a fait son retour en Bourse.

Les investisseurs de la première heure qui avaient pu obtenir des actions de Stingray, David's Tea et GDI ont déjà la main heureuse. Mais ils ne sont pas les seuls à bénéficier du succès de ce premier appel public à l'épargne et de l'appétit du marché pour les titres hors ressources.

Les banquiers mandatés pour amener les entreprises en Bourse font aussi beaucoup d'argent. Comme on peut le voir dans notre tableau, la commission demandée par les banquiers est plus élevée dans le cas d'une inscription comparable à une Bourse américaine (David's Tea et Shopify).

Dans un cas d'exception, comme celui d'Alibaba l'automne dernier par exemple, la commission est beaucoup plus faible en pourcentage, mais elle rapporte une somme énorme en raison de la taille de l'émission qui s'est élevée à 25 milliards US. À lui seul, le « Greenshoe » d'Alibaba, c'est-à-dire l'option de surallocation accordée aux banquiers, a atteint environ 40 millions US pour déboucher sur une commission totale de 300 millions US pour les banquiers du géant chinois du web.

Les banquiers sont notamment responsables de la rédaction des prospectus, de la planification et du bon déroulement de l'opération. Ils sont aussi les organisateurs des rencontres avec les investisseurs institutionnels pour la tournée (« roadshow ») qui précède l'inscription officielle des actions en Bourse.

« Les banquiers méritent leur commission, dit Eric Boyko, PDG de Stingray. Sans eux, je n'aurais jamais pu rencontrer 120 investisseurs institutionnels en 11 jours le mois dernier. »




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer