Les entreprises gâtent leurs actionnaires

Alimentation Couche-Tard fait partie des entreprises qui chouchoutent... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Alimentation Couche-Tard fait partie des entreprises qui chouchoutent leurs actionnaires.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Paul Durivage
La Presse

Les grandes entreprises américaines chouchoutent leurs actionnaires comme jamais. Elles vont verser 95 cents à leurs actionnaires pour chaque dollar gagné, cette année, du jamais vu. Les canadiennes ne sont pas chiches non plus.

Selon une étude de Bloomberg et d'Indices S&P Dow Jones, les géants boursiers qui font partie de l'indice S&P 500 aux États-Unis vont virer 914 milliards US à leurs porteurs d'actions sous forme de dividendes ou de rachats d'actions en 2014, soit presque tous leurs profits. Les montants alloués aux actionnaires ont même surpassé les bénéfices au premier trimestre.

Les sommes allouées au rachat d'actions aux fins d'annulation dépassent nettement les versements de dividendes. Les entreprises américaines y consacrent plus de 30 % de leur fonds autogénéré, deux fois plus qu'il y a dix ans.

Le rachat d'actions est particulièrement courant parmi les sociétés de technologies, qui trouvent ici un moyen de contrebalancer l'émission d'actions à leurs hauts salariés dans le cadre de leur rémunération.

Attention toutefois : les dernières données prennent en compte des versements exceptionnels et extrêmement importants, comme les 33 milliards US versés par Apple sous forme de rachats d'actions depuis un an, ce qui déforme les statistiques.

Pour les actionnaires, cela a été de l'argent facilement gagné. Le groupe des 100 entreprises les plus coulantes à l'égard de leurs actionnaires a surperformé le marché boursier 17 des 20 dernières années.

La source est toutefois appelée à se tarir. Le renversement du flux des capitaux va au détriment des projets d'investissement, et donc des perspectives de croissance future, nous apprennent les économistes. Laurence Fink, président de BlackRock, l'une des plus grosses firmes d'investissement au monde, a récemment pris sa plume pour demander aux grands dirigeants d'être beaucoup plus « équilibrés » dans le partage de la valeur ajoutée.

Nouvel indicateur

Au Canada, la Bourse de Toronto et la firme Indices S&P Dow Jones, qui fournit plusieurs indices pour les marchés financiers, viennent justement de lancer un nouvel indice qui permet de mieux suivre la générosité de nos entreprises : l'indice composé de rendement à l'actionnaire S&P/TSX.

L'indice composé de rendement à l'actionnaire S&P/TSX est conçu pour mesurer le rendement des 50 titres de l'indice composé S&P/TSX ayant le ratio de rendement à l'actionnaire le plus élevé sur quatre trimestres. Cela prend en compte les dividendes versés sur les actions ordinaires et le montant en argent que les sociétés dépensent dans le cadre de leurs programmes de rachat d'actions ordinaires, mais aussi le remboursement de dette.

Le nouvel indicateur affiche un taux de croissance annualisé de 10,1 % sur 5 ans, ce qui surpasse légèrement le rendement de 9,7 % affiché pour l'ensemble des titres du TSX durant cette période. C'est moins brillant pour la dernière année qui a ramené à l'avant-plan les entreprises en développement.

Le manufacturier de fonds négociés en Bourse Horizons a obtenu les droits pour faire de cet indice la référence d'un nouveau FNB pour le marché canadien. « Les rachats, à l'instar des dividendes, occupent une place de plus en plus importante au sein des montants versés par les sociétés au Canada et dans la plupart des marchés développés, note Vinit Srivastava, directeur principal des indices stratégiques à Indices S&P Dow Jones.

Dix entreprises qui chouchoutent leurs actionnaires * 

  1. Alimentation Couche-Tard 
  2. Rona inc. 
  3. Extendicare
  4. Turquoise Hill Resources
  5. Brookfield Renewable Energy Partners 
  6. Wajax Corporation
  7. Groupe Jean Coutu 
  8. Banque Nationale du Canada 
  9. Boardwalk Real Estate Investment Trust 
  10. Corus Entertainment 
* Selon le poids dans l'indice composé de rendement à l'actionnaire S&P/TSX. Au 30 septembre 2014.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer