Les analystes miniers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) se démarquent du consensus en ce qui concerne le cuivre.

Mis à jour le 26 févr. 2010
Hugo Fontaine LA PRESSE

Dans une note publiée cette semaine, ils mettent en valeur cinq de leurs points de vue «controversés»:> La demande pour le cuivre en Chine croît plus vite que le consensus le laisse croire, et elle est poussée davantage par la consommation intérieure que par la spéculation.

> Le niveau des stocks «non dévoilés» en Chine décline rapidement.

> La baisse des stocks chinois devrait pousser la Chine à se réapprovisionner au London Metal Exchange (LME)

> Les stocks du LME devraient commencer à décliner au deuxième trimestre, et la perception d'achats excessifs (overbuying) de cuivre raffiné par la Chine est fausse. VMD ne croit pas que les importations chinoises vont s'effondrer cette année, mais qu'elles pourraient plutôt se rééquilibrer (moins de cuivre raffiné, davantage de cuivre recyclé).

> Un éventuel déclin des importations nettes chinoises ne devraient pas affecter les prix au LME. VMD soutient qu'un tel déclin ne devrait pas être interprété comme un signe d'un recul de la demande intérieure, mais plutôt comme un retour à des niveaux d'importation plus durables.

En somme, la Chine devrait rester un important importateur de cuivre en 2010, estimeVMD. Cela poussera les prix à la hausse au LME. VMD prévoit toujours un prix de 3,50$US la livre en 2010. Il était de 3,20$US hier, en hausse de 0,2%.

Voici les choix de VMD pour profiter d'un marché du cuivre qui va mieux: First Quantum, Quadra Mining, Teck Resources, Inmet Mining, HudBay Minerals, Freeport-McMoRan, FNX, Mining, Capstone Mining et GlobeStar Mining.