(Winnipeg) La GRC fait un appel auprès du public pour des informations sur la mort de quatre ressortissants indiens dont les corps ont été retrouvés gelés au Manitoba près de la frontière avec les États-Unis la semaine dernière.

Publié le 27 janvier
Brittany Hobson La Presse Canadienne

Des responsables à Ottawa disent avoir confirmé l’identité des quatre ressortissants indiens.

Le haut-commissariat de l’Inde a publié un avis indiquant que les quatre personnes mortes étaient Jagdish Baldevbhai Patel, un homme de 39 ans, Vaishaliben Jagdishkumar Patel, une femme de 37 ans, Vihangi Jagdishkumar Patel, une fille de 11 ans, et Dharmik Jagdishkumar Patel, un garçon de trois ans.

Les enquêteurs pensent que les quatre membres d’une même famille tentaient de traverser la frontière à pied le 19 janvier par des conditions hivernales rigoureuses et sont mortes d’hypothermie.

La famille, qui comprend la mère, le père et leurs deux enfants, est arrivée à Toronto le 12 janvier 2022, et il s’agissait de leur premier point d’entrée, a indiqué le surintendant en chef de la GRC, Rob Hill.

M. Hill a déclaré que la famille s’était ensuite rendue au Manitoba, mais qu’il n’avait pas pu confirmer la date de leur arrivée. La police pense que la famille Patel a été déposée près de la frontière vers le 18 janvier et a tenté de traverser à pied.

La GRC demande à toute personne ayant des informations concernant le temps passé par la famille au Canada de se manifester. Cela pourrait inclure des personnes qui ont pu interagir avec eux dans des restaurants, des stations-service ou des hôtels.

Les proches de la famille ont été informés, précise le communiqué du haut-commissariat de l’Inde.

« Le consulat général de l’Inde à Toronto est en contact avec la famille et fournit tout le soutien consulaire. Le haut-commissariat présente ses sincères condoléances à la famille et aux amis des victimes. »

Le communiqué indique qu’une équipe spéciale, dirigée par un agent consulaire supérieur du consulat général de l’Inde, est au Manitoba pour aider dans les enquêtes du côté canadien et pour offrir des services aux victimes.

La GRC du Manitoba a trouvé les quatre corps près d’Emerson, au Manitoba, après que des agents de la patrouille frontalière américaine les ont informés qu’ils avaient arrêté un groupe de ressortissants indiens du côté américain.

L’un des individus a été retrouvé avec un sac à dos plein d’articles pour un bébé. Il a dit aux enquêteurs qu’il portait le sac à dos d’un groupe qui s’était séparé du sien.

Les enquêteurs ont déclaré qu’ils pensaient que les décès étaient liés à un trafic d’êtres humains.

Steve Shand de Deltona, en Floride, fait face à des accusations de trafic d’êtres humains. Il a été remis en liberté lundi.

La police de l’État occidental du Gujarat en Inde a commencé à enquêter sur la mort des quatre migrants indiens.

Ashish Bhatia, directeur général de la police du Gujarat, affirme que les enquêteurs tentent de déterminer s’il y avait un agent de voyage en Inde qui a aidé le groupe.