(Ottawa) Six mois après que le gouvernement fédéral a promis d’aider des milliers de militantes afghanes, de défenseurs des droits de la personne et de journalistes à fuir l’Afghanistan, un premier avion est finalement arrivé au pays.

Publié le 11 janvier
La Presse Canadienne

Le ministre de l’Immigration, Sean Fraser, a annoncé l’arrivée mardi après-midi de 250 réfugiés afghans, incluant 170 personnes admises sous le volet d’immigration pour les défenseurs des droits de la personne. Un programme créé en juillet dernier à la suite de semaines de critiques formulées par d’anciens combattants en colère.

Ces anciens militaires estimaient qu’Ottawa devait en faire plus pour aider les Afghans menacés de représailles par les talibans pour avoir collaboré avec l’armée canadienne.

Bien que le gouvernement libéral a promis de réinstaller 40 000 Afghans, à peine 6750 ressortissants ont été accueillis au pays jusqu’à maintenant. Il n’était toutefois pas clair à quel moment l’appareil qui a atterri à Calgary avait décollé d’Afghanistan.