(Victoria) La Colombie-Britannique se prépare encore au pire. Aux prises avec une succession de tempêtes, la province s’attend à nouveau à ce que de fortes précipitations frappent le territoire, pendant que des secteurs de la municipalité d’Abbotsford sont menacés par des inondations.

Mis à jour le 29 nov. 2021
Coralie Laplante
Coralie Laplante La Presse

Il y a deux semaines, une importante tempête forçait des résidants à évacuer leur communauté et détruisait des bâtiments.

Les autorités s’attendent désormais à ce qu’une troisième rivière atmosphérique atteigne la côte centrale de la province ce lundi. Elle se déplacerait ensuite vers le sud mardi et pourrait causer des ravages jusqu’à mercredi. Une autre tempête s’était amorcée samedi et se faisait toujours sentir dans certaines régions dimanche.

PHOTO CHAD HIPOLITO, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Le ministre de la Sécurité publique, Mike Farnworth

« Nous sommes au milieu de l’une des séries de tempêtes les plus intenses que nous ayons vues le long de la côte de la Colombie-Britannique », a déclaré dimanche le ministre de la Sécurité publique, Mike Farnworth.

Il a appelé les habitants des côtes nord, centrale et sud de la province, de l’île de Vancouver, d’Abbotsford et de la plaine de Sumas à se préparer au pire.

Le fleuve Nooksack sort de son lit

La municipalité d’Abbotsford est particulièrement sur ses gardes.

Le fleuve Nooksack, dans l’État de Washington, est sorti de son lit, a annoncé dimanche le maire d’Abbotsford, Henry Braun. En après-midi, les autorités du comté de Whatcom, au sud de la frontière, ont confirmé que l’eau avait rompu la digue située à Everson, rapporte Radio-Canada. Il était attendu que l’eau atteigne Abbotsford en soirée.

Le maire de la municipalité a évoqué dimanche que le niveau de l’eau avait augmenté de près de 10 centimètres au cours des 24 dernières heures dans la plaine de Sumas. Il estime que les digues et les sacs de sable ne seront pas en mesure d’arrêter le débit du fleuve Nooksack.

Déjà, dimanche matin, des maisons du quartier d’Huntingdon Village, à Abbotsford, ont dû être évacuées.

Plus d’une cinquantaine de propriétés doivent aussi être évacuées dans la région de Petit Creek-Spius Creek, à l’ouest de Merritt.

L’état d’urgence a d’ailleurs été décrété dimanche à Hope en raison du risque d’inondations qui pourraient s’abattre sur la municipalité.

Les secteurs de Laidlaw Road, Fancher Road, McKay Road, Dent Road et Hunter Creek Road doivent être évacués, a ordonné le District régional de Fraser Valley.

Le River Forecast Center a divulgué un avertissement de crue pour la rivière Coquihalla.

Des tronçons des routes 1, 3 et 99 sont fermés. Le ministre Farnworth demande aux résidants d’éviter d’effectuer des déplacements non essentiels.

La province prête à instaurer son système d’alerte

La Colombie-Britannique s’est dite prête dimanche à déployer un système national d’alerte d’urgence, le système En alerte.

Ce programme permet aux autorités d’envoyer des alertes de sécurité publique par l’intermédiaire des radios et des télévisions, de même que des téléphones cellulaires.

La province avait été critiquée l’été dernier pour ne pas avoir utilisé En alerte au moment des importants incendies de forêt qui ont ravagé la ville de Lytton et plusieurs secteurs du territoire.

Le ministre Farnworth a déclaré que le système sera déployé si une menace pour la vie ou la sécurité publique est détectée. Il a indiqué que le gouvernement était en contact étroit avec les autorités locales pour évaluer la situation sur le terrain.

« Les gouvernements locaux sont les experts sur le terrain, et les gestionnaires des urgences aux niveaux local et provincial continueront de se coordonner étroitement au cours des jours à venir », a-t-il évoqué.

Avec La Presse Canadienne et The Province