(Vancouver) Des précipitations incessantes dans l’est de la vallée du Fraser ont provoqué des inondations, des glissements de terrain, des éboulis, des coulées de boue et la fermeture de routes à destination et en provenance de l’intérieur sud de la Colombie-Britannique.

La Presse Canadienne

Le chemin du retour à la maison de Melanie Forsythe, entre Vancouver et Hope, l’a obligée à faire au moins cinq détours alors que des pluies torrentielles ont emporté un pont, fermé des routes et l’ont piégée pendant la nuit entre deux coulées de boue avant qu’un hélicoptère n’atterrisse sur l’autoroute et l’emmène en sécurité.

Mme Forsythe, son copain Shawn Ramsay et un ami, se sont finalement rendus dans un refuge à Agassiz, lundi, environ 18 heures après avoir été obligés de s’arrêter sur l’autoroute 7, comme environ 300 autres automobilistes et passagers.

« Nous étions tous les trois en train de nous vanter, en disant que ça allait bien aller, que nous allions nous en sortir. Mais ensuite nous avons chacun eu nos moments où on se demandait : “Est-ce que c’est la fin ? Est-ce vraiment la dernière fois que nous avons vu nos enfants ?” Nous avons parlé à nos parents et à nos familles, c’était une situation réellement effrayante. »

Mélanie Forsythe, 47 ans, a déclaré qu’elle s’inquiétait également pour une infirmière, seule dans son véhicule, alors que son bambin était à la maison, à Hope.

Elle a ajouté avoir failli pleurer en regardant des gens coincés sur l’autoroute pendant la nuit s’entraider en partageant de la nourriture ou alors en offrant des couches pour bébé.

Melanie Forsythe et une quinzaine d’autres personnes ont été transportées ensemble par voie aérienne vers un refuge où se trouvaient déjà près de 80 autres personnes qui avaient aussi été coincées sur l’autoroute.

Douze personnes ont été secourues de l’autoroute 7 par le service d’incendie local, dimanche soir, avant que l’équipe de recherche et sauvetage en milieu urbain ne soit appelée en renfort de Vancouver avec de l’équipement lourd.

Selon les autorités, 275 personnes supplémentaires, dont 50 enfants, ont été prises au piège entre deux coulées de boue.

L’équipe de recherche et sauvetage a été rejointe par le Chilliwack Search and Rescue et un ingénieur géotechnicien pour étudier la zone et rechercher toute personne pouvant être piégée dans les coulées de boue.

« La priorité opérationnelle actuelle est d’évacuer les personnes piégées entre les coulées. Les hélicoptères Cormorant des Forces canadiennes commencent le premier de plusieurs vols de sauvetage entre la zone de coulées et un centre d’accueil à Agassiz », indique le communiqué.

Jashanpreet Singh et son épouse, Harleen Kaur, ont également été pris entre les deux coulées dimanche et sont tombés sur un véhicule qui avait été partiellement écrasé par une coulée de boue.

Un garçon de neuf ans avait été blessé et du sang coulait de son nez et de ses oreilles, a déclaré Harleen Kaur.

Les pompiers qui se sont rendus en premier sur les lieux dimanche ont pu prendre le garçon en charge, a-t-elle déclaré.

Tous deux ont été héliportés lundi. Jashanpreet Singh a déclaré qu’ils avaient appris une leçon précieuse parce qu’ils n’avaient ni nourriture ni eau avec eux.

Les coulées de boue ont déferlé sur l’autoroute durant une « rivière atmosphérique » qui a apporté un déluge de pluie dans certaines parties de la province, forçant un ordre d’évacuation dans la ville intérieure de Merritt lundi.

Le premier ministre Justin Trudeau s’est adressé aux citoyens de Merritt lundi soir sur Twitter.

« On va être là pour vous fournir le soutien nécessaire pour vous aider à faire face à ces inondations et aux conditions extrêmes et à vous en remettre », a écrit le premier ministre.

Merritt a émis un ordre d’évacuation pour sa population d’environ 7000 habitants, indiquant que les résidents ne pouvaient pas utiliser l’eau des robinets ou des toilettes à chasse d’eau.

« Les eaux de crue ont maintenant inondé deux ponts sur la rivière Coldwater, et les eaux de crue empêchent l’accès au troisième », a déclaré la ville dans un communiqué.

Le communiqué précise qu’il y a « un risque de refoulement massif des eaux usées et un risque pour la santé. »

Paula Cousins, représentante du ministère des Transports pour la région de l’Intérieur, a déclaré que le couloir de l’autoroute 5 entre Hope et Merritt restait fermé lundi en raison de glissements de terrain et de chutes de pierres après que 200 millimètres de pluie soient tombés depuis le week-end.

De fortes pluies ont cédé la place plus tard lundi à des tempêtes de vent qui pourraient déraciner des arbres et provoquer davantage de pannes de courant dans certaines régions après que 16 000 clients, principalement dans l’est de la vallée du Fraser, aient été privés d’électricité dimanche.

Armel Castellan, météorologue à Environnement et Changement climatique Canada, a déclaré que des rafales pouvant atteindre 90 kilomètres à l’heure étaient attendues pour Victoria et une grande partie de la côte sud, ainsi que dans l’intérieur de la province.

« Il est certain que la rivière atmosphérique se terminera aujourd’hui alors qu’elle se déplacera vers le sud, plus profondément dans l’État de Washington », a déclaré Armel Castellan lundi en précisant que le phénomène météorologique amènera « un gros coup de vent ».

La maison familiale de James Reinheller à Abbotsford devait figurer dans le numéro de Noël du magazine « House and Home », mais elle a été l’une des premières à être frappée par une forte vague d’eau dimanche alors que les ruisseaux débordaient dans le quartier.

Les dommages causés à certaines maisons de l’autre côté de la rue étaient si graves qu’elles semblaient avoir été frappées par un véhicule, a-t-il déclaré.