(Saint-Jean) Les Innus du Labrador retirent leur poursuite contre Ottawa et le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador au sujet du récent accord de refinancement de 5,2 milliards du projet hydroélectrique Muskrat Falls.

La Presse Canadienne

Une déclaration commune publiée mercredi par les gouvernements fédéral et provincial et la nation innue indique que les parties ont conclu une entente et que les Autochtones du Labrador retirent leur poursuite et leur demande d’injonction contre l’entente.

La déclaration indique que les gouvernements fédéral et provincial ont convenu de consulter les Innus au sujet de toute restructuration financière des projets hydroélectriques sur le cours inférieur du fleuve Churchill, au Labrador.

Les Innus avaient annoncé en août qu’ils intentaient une poursuite, affirmant qu’ils n’avaient pas été impliqués dans l’accord de refinancement du projet hydroélectrique en difficultés de Muskrat Falls. L’entente avait été annoncée en juillet par le premier ministre Justin Trudeau et le premier ministre Andrew Furey.

L’accord de 5,2 milliards vise à aider le gouvernement provincial à financer ce vaste projet hydroélectrique, dont le coût a presque doublé pour atteindre 13,1 milliards. Plusieurs craignaient que les consommateurs terre-neuviens subissent d’importantes hausses de tarifs pour éponger les dépassements de coûts.

La construction du barrage de Muskrat Falls a inondé des terres des Innus et menace maintenant d’augmenter les niveaux de méthylmercure dans les territoires de chasse et de pêche autochtones en aval de l’infrastructure.