L’ouragan Larry a touché terre au sud-est de Terre-Neuve dans la nuit de vendredi à samedi. Près de 60 000 clients sont privés d’électricité, tandis que plusieurs dommages structurels à des maisons ont été signalés.

Alice Girard-Bossé
Alice Girard-Bossé La Presse

L’ouragan a touché terre à l’ouest de Long Harbour, sur l’ouest de la péninsule d’Avalon, vers 1 h 30, heure locale.

« Des vents très forts ont été observés au cours de la nuit avec des rafales dépassant les 180 km/h », a indiqué Environnement et Changement climatique Canada dans un communiqué. À l’aéroport international de St. John’s de Terre-Neuve, une rafale à 145 km/h a été enregistrée.

Au centre de la tempête, environ 30 millimètres de pluie sont tombés en un très court laps de temps.

« C’est toujours effrayant les ouragans, on ne sait jamais ce qui peut arriver », a lancé Margaret Mary Martin, qui habite dans la communauté de Lord’s Cove, près de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Dans sa communauté, plusieurs dommages ont été causés aux infrastructures. « Le quai a subi des dommages importants, le mur pour empêcher la mer d’entrer dans la zone côtière a été emporté et la chaussée de la communauté a été soulevée et a fait des bulles par endroits », a énuméré Mme Martin.

« Il faudra beaucoup de temps pour s’en remettre », a-t-elle ajouté.

Dans la province, près de 60 000 clients sont privés d’électricité, tandis que plusieurs dommages structurels à des maisons ont été signalés. Le toit d’une école de St. John’s a également été arraché.

« L’ouragan m’a tenu réveillé jusqu’à 4 h du matin. Il y avait des vents à 135 km/h et la pluie était très bruyante », a raconté Nick Furlong, un résidant de St. John’s.

La ville de St. John’s a demandé aux résidants de demeurer à l’intérieur. « L’ouragan Larry a causé un nombre important de dommages aux arbres et aux biens. De nombreuses routes sont encore couvertes de débris. Évitez de vous déplacer, sauf pour des raisons essentielles, afin de donner aux équipes le temps de nettoyer les rues et les parcs », a indiqué la ville dans un communiqué.

PHOTO GREG LOCKE, REUTERS

Un arbre endommagé dans le parc Bannerman de St. John’s

Se préparer à l’ouragan

Le gouvernement provincial a publié un communiqué vendredi indiquant que les résidants devraient préparer une trousse d’urgence de base pour les soutenir pendant au moins 72 heures.

La trousse devrait contenir de la nourriture, de l’eau, des piles, une radio portative et des médicaments d’ordonnance.

En cas de panne d’électricité, la province a demandé aux gens d’utiliser des lampes de poche plutôt que des bougies et de ne pas utiliser de cuisinière à gaz, de poêle ou de four pour chauffer une maison.

Les magasins de la région de St. John’s ont fermé tôt, car un épais brouillard s’est abattu sur la ville avant la tempête.

Avec La Presse Canadienne