(Toronto) La Ville de Toronto démantèle mardi un autre campement de personnes en situation d’itinérance dans un parc du centre-ville.

La Presse Canadienne

La Ville a expliqué qu’elle avait commencé à appliquer tôt mardi matin les avis d’intrusion émis le mois dernier aux personnes vivant dans le parc Alexandra. Dans un communiqué, la Ville cite les risques d’incendie et l’annulation de camps de jour pour les enfants qui prévoyaient utiliser le parc cet été.

« La Ville fermera officiellement le parc aujourd’hui pour permettre au personnel de discuter avec les occupants du campement, les encourager à accepter les offres d’hébergement intérieur sûr », a indiqué la Ville dans un communiqué. « Toutes les personnes devront quitter le parc, ce qui permettra aux équipes de la Ville de commencer à enlever les débris et à restaurer les terrains. »

La police a déclaré que trois arrestations avaient été effectuées mardi matin – une pour intrusion, une autre pour ivresse publique et une troisième en vertu d’un mandat d’arrestation existant. « Tout au long de la journée, à la demande du personnel de (la Ville), les policiers répondront avec le moins de force possible », a déclaré le Service de police sur Twitter.

La Ville a ajouté que de 28 à 35 personnes qui vivent dans le parc se verront offrir des refuges intérieurs avec des repas et d’autres services.

La Ville avait été critiquée pour l’approche sous surveillance policière utilisée le mois dernier lors du démantèlement d’un autre campement dans le parc Trinity Bellwoods, pas très loin du parc Alexandra.