(Ottawa) Un officier de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), suspendu, fait face à des accusations de voyeurisme et d’agression sexuelle à Ottawa.

La Presse canadienne

Selon le Service de police d’Ottawa, Andrew Seangio, 35 ans, a été accusé de 34 chefs de voyeurisme et de trois chefs d’agression sexuelle impliquant six femmes qu’il connaissait.

Selon la police, l’officier originaire de Richmond en Colombie-Britannique avait été suspendu de la GRC de Richmond après avoir été accusé en mars dernier de voyeurisme, de sept chefs d’accusation d’indécence et de trois chefs d’accusation en lien avec des enfants.

Un communiqué de presse indique que les infractions présumées se sont produites entre 2011 et 2018 lorsqu’Andrew Seangio vivait à Ottawa.

La police d’Ottawa a indiqué avoir commencé à enquêter sur le suspect après avoir été contactée par la police de Vancouver en janvier pour l’aider dans une enquête sur des actes indécents dans une école privée.

La police dit qu’il pourrait y avoir d’autres victimes et demande à toutes les femmes qui se sont trouvées à la résidence d’Andrew Seangio à Ottawa entre octobre 2015 et 2017 de les contacter.