Le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) a déclaré que des avions de combat canadiens et américains avaient été mobilisés pour escorter deux bombardiers russes qui volaient près des côtes nord-américaines.

Mis à jour le 26 janv. 2019
ASSOCIATED PRESS

Le NORAD a indiqué que deux avions de combat F-22 et deux CF-18 avaient identifié deux bombardiers stratégiques russes Tu-160 Blackjack qui pénétraient dans une zone patrouillée par l'Aviation royale du Canada (ARC) samedi matin.

Aucun conflit n'a été signalé entre les avions russes, américains et canadiens.

Le NORAD a ajouté qu'il utilisait des radars, des satellites et des avions de combat pour patrouiller le ciel et surveiller les aéronefs entrant dans l'espace aérien américain ou canadien.

« La priorité du NORAD est de défendre le Canada et les États-Unis. Notre capacité à protéger nos nations commence par la détection, la localisation et l'identification d'aéronefs d'intérêt approchant de l'espace aérien américain et canadien », a déclaré le général Terrence J. O'Shaughnessy, commandant du NORAD, dans un communiqué.