Un professeur d'ingénierie appelle le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) à enquêter sur l'accident d'autobus à Ottawa, qui a fait trois morts et 23 blessés, afin d'empêcher que de tels drames ne se reproduisent.

Mis à jour le 13 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

Ahmed Shalaby, du département de génie civil de l'Université du Manitoba, a fait valoir que l'organisme fédéral devrait être impliqué dans l'enquête sur l'accident mortel pour s'assurer que les conclusions sont rendues publiques et que des recommandations sont formulées pour améliorer la sécurité dans tout le pays.

Un autobus urbain à impériale a monté sur le trottoir et a heurté un abribus vendredi après-midi, encastrant profondément la partie supérieure du véhicule et écrasant un certain nombre de sièges.

Un hôpital local a indiqué qu'une personne se trouvait encore dans un état critique, que six étaient dans un état grave et quatre dans un état stable.

Le BST a confirmé qu'il n'enquêtait pas sur l'accident d'autobus, l'organisme fédéral indépendant ne s'attardant qu'aux événements maritimes, de pipelines, ferroviaires et aériens.

M. Shalaby souhaite que la Ville d'Ottawa demande au BST de participer à l'enquête, qui est actuellement dirigée par la police d'Ottawa.

L'état des blessés s'améliore

L'hôpital d'Ottawa a indiqué que l'état des personnes grièvement blessées lors de l'accident s'était amélioré, passant de critique à sérieux.

Par ailleurs, la municipalité a annoncé que la scène de la tragédie, le Transitway, sera rouverte à compter de 19h30, dimanche soir.

Elle a aussi dit que les gens voulaient laisser un souvenir ou un objet commémoratif à la mémoire des victimes peuvent le faire dans des endroits différents : sur la plate-forme du Transitway en direction ouest au niveau inférieur, et au coin nord-ouest des rues Scott et Athlone, au niveau supérieur.

Un livre de condoléances sera mis à la disposition des résidants pour exprimer leurs sympathies aux familles et aux victimes à l'hôtel de ville à compter de midi, lundi, jusqu'à la fin de journée du 20 janvier.