Montréal se réveille sous une épaisse couverture blanche ce matin, alors que la première vraie bordée de neige de la saison est en cours.

Mis à jour le 16 nov. 2018
Fanny Lévesque et Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

À 7h, les flocons continuaient à tomber sur l'île. Environnement Canada prévoit un total de 10 à 15 centimètres de neige sur la métropole.

L'accumulation rapide de neige pourrait rendre les déplacements difficiles, prévient la météorologue Catherine Brabant, qui travaille pour l'agence fédérale. « Puisque c'est la première neige et que ça risque de tomber fort [ce matin], on voulait avertir les gens. Ça nous inquiétait, même si les quantités peuvent rester sous le seuil d'avertissement de 15 centimètres », a-t-elle ajouté.

En Estrie, les accumulations pourraient atteindre 25 centimètres, toujours selon Environnement Canada.

Tôt vendredi matin, aucune commission scolaire québécoise n'avait annoncé la fermeture de ses écoles. Le transport scolaire est toutefois annulé dans la région d'Ottawa et des écoles ont fermé leurs portes au Nouveau-Brunswick.

Une quinzaine de vols en partance de l'aéroport Montréal-Trudeau sont retardés ou annulés.

La Société de transport de Montréal (STM) avertissait que « les effets de la tempête se font sentir sur le réseau bus aujourd'hui, et des retards sont à prévoir » via les réseaux sociaux. 

« Pour la sécurité de tous, adaptez votre conduite afin d'éviter les dérapages et les collisions », a mis en garde le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Le sud du Québec est affecté par une dépression en provenance des États-Unis jusqu'à ce soir. Le système doit se déplacer vers la Nouvelle-Écosse et l'est de Terre-Neuve-et-Labrador. « Le coeur de la tempête ne nous touchera pas, mais nous en ressentirons les effets », dit-elle. L'Estrie et la Beauce seront plus touchées alors que de 15 à 25 centimètres de neige sont attendus.