Un soldat des Forces armées canadiennes a été retrouvé mort jeudi dans un gymnase militaire d'Amman, en Jordanie, a annoncé la Défense nationale en fin d'après-midi. Les circonstances du décès du major Scott Foote font l'objet d'une enquête de l'armée canadienne. La cause de sa mort n'est pas connue, mais n'est pas liée au combat.

Mis à jour le 17 nov. 2016
Louis-Samuel Perron LA PRESSE

Le major Foote était déployé en Jordanie comme officier de liaison auprès du bureau de l'attaché de défense du Canada. Il travaillait avec des soldats jordaniens et canadiens pour renforcer les capacités des partenaires dans le cadre de l'opération IMPACT, la contribution canadienne à la Force de stabilisation au Moyen-Orient. Il s'agit de la coalition internationale qui lutte contre le groupe État islamique.

Le major Scott Foote était officier de logistique au Quartier général de la 1re Division du Canada, basé à la Base des Forces canadiennes Kingston, en Ontario. Il était âgé de 50 ans, marié et père d'un enfant, selon le site spécialisé 45e Nord. Il devait revenir au pays dans un mois pendant le temps des Fêtes.

« Nous avons perdu un membre de notre équipe de mission aujourd'hui, et une famille canadienne a perdu un être cher au service du Canada. Le major Scott Foote était un officier dévoué, et son décès affligera ses confrères d'armes tout autant que sa famille et ses amis. C'est avec le coeur lourd, mais une détermination inébranlable que nous poursuivrons notre mission. Nous ne l'oublierons pas», a déclaré par communiqué le contre-amiral Bob Auchterlonie, commandant intérimaire du Commandement des opérations interarmées du Canada.