La Gendarmerie royale du Canada (GRC) devrait annoncer jeudi matin un règlement à l'amiable avec des centaines d'employées du corps policier fédéral victimes de harcèlement sexuel et de discrimination, a rapporté mercredi soir The Globe and Mail.

Publié le 5 oct. 2016
Louis-Samuel Perron LA PRESSE

Le montant alloué par la GRC pour mettre fin à ces recours collectifs s'élèverait à plus de 10 millions de dollars selon des sources citées par le quotidien. Une conférence de presse sur le «litige touchant le harcèlement» est d'ailleurs prévue jeudi matin à Ottawa, en présence du ministère de la Sécurité publique Ralph Goodale et du commissaire de la GRC Bob Paulson.

Les ex-agentes de la GRC et principales demanderesses  des recours collectifs, Janet Marlo et Linda Gillis Davidson prendront également part à la conférence de presse. Janet Marlo avait déposé une plainte en mars 2012 pour harcèlement sexuel au travail, tandis que Mme Davidson poursuivait la GRC pour discrimination. 

Selon Radio-Canada, environ 500 employées de la GRC pourraient obtenir un dédommagement de la GRC.