Boisson à la vodka et au pamplemousse rose: cachette à glucose-fructose

C'est vrai, ce cooler est à base de... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

C'est vrai, ce cooler est à base de vodka, contrairement aux boissons Palm Bay vendues en dépanneur.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ce que dit Palm Bay: «Boisson alcoolisée à la vodka».

Réalité

C'est vrai, ce cooler est à base de vodka, contrairement aux boissons Palm Bay vendues en dépanneur (qui sont faites avec de l'orge maltée et de l'extrait de houblon). Attention: la liste d'ingrédients révèle aussi la présence de glucose-fructose. «Cette boisson pétillante est difficile à métaboliser pour le foie, considérant à la fois sa teneur en alcool et en glucose-fructose», estime Suzanne Roy, nutritionniste. Assurément, ce cooler est beaucoup plus calorique qu'une bière, puisqu'il contient du sucre ajouté en plus de l'alcool. Il est impossible de savoir exactement combien de sucre s'y cache. «Les boissons dont la teneur en alcool excède 0,5 % sont habituellement exemptées de l'obligation de porter un tableau de la valeur nutritive», précise le site internet de l'Agence canadienne d'inspection des aliments. Dommage. «Il s'agit d'un autre aliment à calories vides pouvant être responsable de la stéatose hépatique [accumulation de graisse dans les cellules du foie] et des maladies chroniques, lorsque consommé régulièrement», met en garde Mme Roy.

Prix: 2,20 $ pour 355 ml




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer