Aliment sous la loupe: huile de caméline Et voilà!

Huile de caméline Et voilà!... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Huile de caméline Et voilà!

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ce que dit Olimega: «Riche en oméga-3.»

Réalité

Produite à Saint-Édouard, en Montérégie, l'huile de caméline n'a rien à voir avec les camélidés, on s'en doute. C'est plutôt une excellente idée de cadeau local et gourmand.

La caméline est une plante de la famille des crucifères, comme le chou. Elle «a une saveur douce rappelant, à mon avis, la noix et la luzerne, indique Geneviève Arbour, nutritionniste à Sherbrooke. Je l'utilise en cuisine et je trouve qu'elle rehausse bien mes vinaigrettes et mes préparations à base de quinoa».

Fort bien, mais est-ce une bonne source d'oméga-3? «Oui, répond la nutritionniste. À l'instar de l'huile de lin, elle est riche en oméga-3, avec 4,5 g par cuillerée à table. Ce qui la distingue, c'est sa polyvalence en cuisine: elle peut être chauffée, contrairement à l'huile de lin, qui tolère peu la chaleur et qui rancit plus facilement.»

La teneur élevée en vitamine E de l'huile de caméline lui procure naturellement une longue durée de conservation. Seul regret, son prix assez élevé.

Prix: 11,99 $ pour 250 ml




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer