Les ados influencés par des écriteaux à faire des choix plus sains

Les adolescents à qui on a présenté un écriteau détaillant quelle distance ils... (Photo Jeff Chiu, AP)

Agrandir

Photo Jeff Chiu, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Les adolescents à qui on a présenté un écriteau détaillant quelle distance ils devraient parcourir à pied pour brûler les calories d'une boisson sucrée étaient plus susceptibles de ressortir du dépanneur avec une boisson moins riche en calories, démontre une étude réalisée par l'université américaine Johns Hopkins.

Ces choix plus sains persistaient même une fois les écriteaux retirés.

L'auteure de l'étude, la docteure Sara Bleich, a expliqué que le consommateur moyen n'a aucune idée de ce que représentent 250 calories, la teneur moyenne des boissons gazeuses. En revanche, ajoute-t-elle, le message est beaucoup plus clair si on indique au consommateur quelle distance il devra parcourir à pied pour brûler ces calories.

Pendant des périodes de six semaines, entre août 2012 et juin 2013, la docteure Bleich et ses collègues ont installé dans six dépanneurs de la région de Baltimore des écriteaux qui révélaient qu'une bouteille de 600 ml de boisson gazeuse, de jus de fruit ou de boisson énergétique contient 250 calories ou 16 cuillerées de sucre, et qu'il faudrait courir pendant 50 minutes ou marcher 8 kilomètres pour se débarrasser de ces calories.

Quarante pour cent des adolescents interrogés ont dit avoir vu les écriteaux et révélé que cela avait influencé leur choix.

Avant l'installation des écriteaux, 98% des achats de boissons portaient sur des breuvages sucrés, contre 89% après leur installation.

Chaque écriteau ne contenait qu'une seule information. Le plus efficace s'est révélé être celui qui prévenait les consommateurs qu'ils devraient marcher 8 kilomètres. Son installation a vu la quantité moyenne de calories achetées passer de 203 à 179. De plus, seulement 37% des consommateurs ont acheté des boissons de plus de 475 ml, contre 54% précédemment.

Le pourcentage de clients qui ont choisi de ne rien acheter est passé de 27% à 33%. Les ventes de bouteilles d'eau ont quadruplé - de 1% à 4%.

La docteure Bleich a expliqué que ces écriteaux sont un moyen efficace et peu dispendieux de guider les adolescents vers des choix plus sains.

Les conclusions de cette étude ont été récemment publiées dans le American Journal of Public Health.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer