États-Unis: plus de 90% des enfants et adolescents consomment trop de sel

Les enfants de 6 à 18 ans consomment... (Photo Thinkstock)

Agrandir

Les enfants de 6 à 18 ans consomment ainsi en moyenne 3279 milligrammes de sodium quotidiennement, soit beaucoup plus que les 2300 milligrammes maximum recommandés par les autorités fédérales.

Photo Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Plus de 90% des enfants et adolescents aux États-Unis consomment trop de sel, ce qui les expose au risque d'hypertension artérielle et de pathologies cardiovasculaires plus tard dans leur vie, selon les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Dans ce rapport publié mardi, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) pressent également l'Agence américaine des médicaments et des produits alimentaires (FDA) d'agir sans attendre pour forcer l'industrie alimentaire et les restaurants à limiter l'usage du sel dans leurs produits.

«Trop d'enfants consomment des quantités excessives de sel avec pour conséquence des risques d'hypertension artérielle et de maladies cardiaques à l'avenir», a souligné le directeur des CDC, le Dr Tom Frieden.

Les enfants de 6 à 18 ans consomment ainsi en moyenne 3279 milligrammes de sodium quotidiennement, soit beaucoup plus que les 2300 milligrammes maximum recommandés par les autorités fédérales.

À ce niveau «nous condamnons beaucoup trop d'enfants à une mort prématurée résultant de maladies cardiovasculaires», écrivent les auteurs de cette étude.

«La plupart du chlorure de sodium provient des aliments industriels et servis dans les restaurants, pas de la salière sur la table», a précisé le Dr Frieden. «Réduire les quantités de sel consommé aidera nos enfants à éviter des problèmes de santé tragiques et coûteux».

Selon les CDC, citant les statistiques les plus récentes (2009-2010),environ 43% du sodium absorbé par les 6 à 18 ans provient de dix produits alimentaires qu'ils consomment le plus souvent. Il s'agit de pizzas, du pain, des charcuteries, des en-cas sucrés et salés, des sandwiches, du fromage, des filets de poulet, des plats de pâtes, des plats mexicains et des soupes.

Dans ce rapport publié dans Mortality and Morbidity Weekly, les CDC ont aussi déterminé que 65,1% du sodium consommé par les enfants provient d'aliments achetés dans les supermarchés ou des épiceries, 13% dans des lieux de restauration rapide et 4,9% dans d'autres restaurants.

Ces niveaux dangereusement élevés de sodium consommé par les enfants exigent une action de la FDA, estiment les auteurs du rapport.

Ceux-ci soulignent que «les résultats de leur étude sont les mêmes dans tous les sous-groupes de la population étudiée». Cela conforte les recommandations faites en 2013 par l'Institut américain de médecine (IOM) d'essayer de réduire progressivement la teneur en sodium des aliments produits par l'industrie alimentaire américaine pour se conformer aux normes établies de santé nationale.

Plus longtemps la FDA attendra d'agir dans le cadre de ses responsabilités en matière de santé publique, plus nombreux nos enfants souffriront des conséquences pour leur santé en vieillissant, insistent les auteurs du rapport des CDC.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer