Manger des légumes pour garder la santé

En consommant des fruits et légumes frais en grande quantité lorsqu'elles ont... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

En consommant des fruits et légumes frais en grande quantité lorsqu'elles ont la vingtaine, les jeunes femmes contribuent à préserver leurs artères et à réduire de 40% leur risque d'athérosclérose à l'âge adulte, révèle une étude publiée vendredi.

Pour des raisons encore obscures, ce régime alimentaire ne produit pas les mêmes effets bénéfiques chez les hommes, précisent les auteurs de cette recherche, objet d'une présentation à la conférence annuelle de l'American College of Cardiology qui se tient ce week-end à Washington.

Dans cette étude réalisée sur deux décennies, les femmes consommaient de huit à neuf portions de fruits et légumes par jour dans un régime de 2000 calories, contre trois à quatre portions chez celles du groupe témoin. Une portion équivaut à environ une coupe de fruits frais ou un plat de légumes.

«Les résultats de cette recherche confortent l'hypothèse que le développement de plaques dans les artères est un processus qui commence tôt dans la vie et peut être ralenti grâce à un régime alimentaire sain à un jeune âge», souligne le Dr Michael Miedema, cardiologue à l'Institut du coeur de Minneapolis, principal auteur de cette étude.

«C'est quand on est jeune que l'on prend ses habitudes alimentaires. Il est donc important de savoir que les bons choix alimentaires ont des effets bénéfiques tout au long de la vie», a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse téléphonique.

De précédentes études ont montré que des adultes d'âge moyen ayant une alimentation riche en fruits et légumes couraient moins de risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral.

Le Dr Miedema a rappelé que d'autres études ont déjà suggéré qu'un régime riche en fruits et légumes frais a moins d'effets positifs sur les jeunes hommes, sans qu'une «explication biologique valable» soit disponible pour autant.

La recherche a porté sur 2508 personnes et a été menée dans le cadre d'une étude en cours du gouvernement fédéral (Coronary Artery Risk Development in Young Adults ou CARDIA) visant à évaluer comment les maladies cardiovasculaires se développent à l'âge adulte.

L'étude CARDIA a commencé dans le milieu des années 1980 avec un groupe d'hommes et de femmes âgés de 18 à 30 ans.

Les résultats de cette étude vont dans le sens des recommandations du Ministère américain de l'Agriculture selon lesquelles un adulte consommant 2000 calories par jour devrait absorber 280 grammes de légumes et 280 grammes de fruits, soit nettement plus que le régime alimentaire habituel d'un Américain moyen.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer