Boire un verre de lait par jour, c'est bon pour le cerveau

Des chercheurs américains affirment que boire un verre de lait par jour... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

Sur le même thème

RelaxNews

Des chercheurs américains affirment que boire un verre de lait par jour pourrait améliorer les performances du cerveau.

Une équipe de recherche de l'Université du Maine a publié dans le numéro de janvier de l'International Dairy Journal les résultats d'une étude, selon laquelle les adultes qui consomment régulièrement des produits laitiers montreraient des performances «significativement» plus élevées à divers tests de mémoire et d'autres fonctions cognitives que ceux qui n'en consomment pas ou peu. Parmi l'échantillon analysé, les personnes consommant beaucoup de lait avaient cinq fois moins de risques d'échouer à ces tests que les autres.

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont soumis plus de 900 hommes et femmes âgés de 23 à 98 ans à une série d'épreuves mesurant leurs mémoires visuelle et spatiale, verbale, et de travail.

Ceux qui ont obtenu les meilleures notes lors des huit tests étaient aussi ceux qui avaient consommé le plus de lait et de produits laitiers, affirment les chercheurs. Ces résultats ont été corrigés pour tenir compte des risques cardiovasculaires, du style de vie et des habitudes alimentaires.

L'étude a aussi montré que les buveurs de lait avaient tendance à avoir une alimentation globalement plus saine que les non-buveurs de lait.

Pour autant, tandis que la consommation de laits de soja, d'amande et de riz augmente aux États-Unis, celle de lait de vache est en baisse constante depuis 1994. La consommation moyenne annuelle par habitant était alors de 24,3 gallons (environ 92 litres). En 2008, elle était tombée à 20,8 gallons (environ 78,7 litres), selon des données du département de l'Agriculture américain.

Et alors que le lait est présenté depuis longtemps comme une source de calcium précieuse pour avoir des os en bonne santé, une étude de l'Université du Maine datant de 2008 a mis en lumière un lien entre l'introduction précoce de lait de vache dans le régime alimentaire d'un bébé et le développement ultérieur d'un diabète de type 1. Les scientifiques avaient identifié une protéine du lait qui déclenche une réponse immunitaire anormale.

sciencedirect.com/science/article/pii/S0958694611001956




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer