Un cactus en capsules pour perdre 15 kilos?

La section Nouveaux produits du site web de Pharmaprix présente un substitut de... (Photo: www.hoodiaranch.com)

Agrandir

Photo: www.hoodiaranch.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Régimes amaigrissants

Vivre

Régimes amaigrissants

Les mythes et les réalités sur les régimes amaigrissants. »

Sur le même thème

La section Nouveaux produits du site web de Pharmaprix présente un substitut de repas nommé Hoodia Sure, dont l'argument de vente est on ne peut plus clair: «Perdez jusqu'à 34 livres rapidement.» Une telle allégation est-elle crédible? Pas pour l'instant, répond la nutritionniste Jacinthe Côté. «Aucune étude scientifique indépendante sur la caractérisation des composés n'a été déposée pour valider cette affirmation ni pour quantifier une éventuelle perte de poids.»

La spécialiste explique que le Hoodia gordonii, utilisé dans ce produit, est reconnu pour son effet coupe-faim, qui peut durer jusqu'à 24 heures. Toutefois, rien ne prouve que les éléments qui en sont extraits soient les bons, que leurs propriétés soient demeurées intactes, etc. Par conséquent, la simple présence de composés ne suffit pas à garantir l'effet suggéré.

Ce Hoodia gordonii est issu d'une plante à l'apparence de cactus nommée hoodia, originaire des déserts de l'Afrique-du-Sud. La petite histoire raconte que les chasseurs qui partaient durant de longues périodes en faisaient des réserves afin de lutter contre la faim quand ils traversaient de vastes régions désertiques.

Devant l'intérêt suscité par le hoodia depuis quelques années, plusieurs entreprises tentent de capitaliser sur son nom et mettent ainsi en marché des produits qui prétendent en contenir. Et c'est souvent le cas. Toutefois, il ne s'agit pas de Hoodia gordonii, seul dérivé de la plante mère qui comporte la molécule P57. Brevetée à l'origine par le Council for Scientific and Industrial Research d'Afrique-du-Sud, cette substance agirait directement sur l'hypothalamus. Cette région du cerveau mesure la faim grâce à des cellules qui détectent le taux de sucre dans le sang.

Parce que cette molécule a une activité presque 10 000 fois supérieure à celle du glucose, elle envoie en quelque sorte au cerveau le message que l'organisme est rassasié. La molécule, qui ne contient elle-même aucune calorie, réduirait l'appétit de quelque 2000 calories.

Aujourd'hui, on trouve donc de multiples marques (Hoodia P57, Hoodiburn, Hoodia Dex-L10, Powerslim, etc.) commercialisées sous des formes variées: capsules, pilules, tisanes, poudres, tablettes à mâcher au citron-lime ou au chocolat, thés et liquides divers. Une bouteille de pilules bonne pour une période variant de 15 jours à un mois (à raison de deux par jour) coûtera de 50$ à 60$.

Témoin de la controverse suscitée par ces produits et signe que les allégations des fabricants méritent d'être fortement nuancées, le site ConsumerAffairs.com présente plus de 30 plaintes, commentaires négatifs et doléances de consommateurs (remontant à 2004) qui jugent ces produits inefficaces, surtout compte tenu de leur coût élevé.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer