Hommage aux tartines au Café Sfouf

En semaine, le menu est essentiellement composé de... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

En semaine, le menu est essentiellement composé de tartines salées ou sucrées.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Bruncher avec de jeunes enfants? Bien des parents vous diront que ce n'est pas une mince affaire au restaurant: soit il n'y a pas de place pour les poussettes, soit il n'y a pas de table à langer, soit on n'a tout simplement rien prévu pour eux au menu. Eh bien, les résidants du quartier Centre-Sud sont maintenant choyés avec l'ouverture, l'automne dernier, du Café Sfouf, sans doute l'un des meilleurs amis des familles en ville.

La propriétaire, Gaby Kassas, a fait des efforts considérables pour que les parents s'y sentent toujours les bienvenus. Il y a un stationnement pour les poussettes dans l'entrée, un coin pour les enfants avec des tables à leur hauteur, des crayons à colorier sur demande, et un menu sans chichi qui a tout pour leur plaire. Il n'y avait qu'à regarder leurs bouilles souriantes, ce dimanche où nous y sommes allés, alors que les petits étaient presque aussi nombreux que les grands. Avec cette ambiance chaleureuse, on a bien du mal à imaginer que le local est resté inoccupé pendant presque 10 ans!

«J'étais tannée de devoir aller sur le Plateau Mont-Royal ou dans le Mile End pour sortir en famille, je voulais offrir ça au quartier», raconte Gaby Kassas.

D'origine libanaise, elle propose le week-end un brunch qui fait honneur à ses racines, avec une assiette de feta, salade de pois chiches au cumin, un petit chausson aux épinards et le traditionnel meghli, un pouding à base de farine de riz parfumé à la cannelle et au carvi qui, paraît-il, fait des merveilles pour les femmes qui allaitent (quand on vous disait que la patronne pensait particulièrement aux familles...).

En semaine, le menu est essentiellement composé de tartines salées ou sucrées. «Il y a quelque chose de très «bonne maman», de très réconfortant dans les tartines», remarque Gaby Kassas. C'est en France, où elles sont assez populaires dans les bistros, qu'elle y a pris goût. Les recettes lui ont été inspirées à la fois par sa terre natale et par toutes celles d'adoption qu'elle a eues: le Québec, l'Italie et l'Hexagone.

Celles au labneh et zaatar (un yogourt épais nappé d'un mélange d'épices et d'huile d'olive), avec de la menthe, ou au houmous maison sont particulièrement délicieuses. Celles au chocowha (un Nutella artisanal sans huile de palme) ou à la frangipane (un beurre d'amandes pour gourmands) rappellent les délicieuses collations qu'une grand-mère attentionnée savait préparer pour ses petits-enfants. Attention, c'est copieux: partagez pour en goûter le plus de variétés possible!

Le pain provient de la boulangerie du Marché Saint-Jacques (Pain à Tartine) et les tartinades sucrées sont présentées sur des crêpes de chez Crêpanita: Gaby Kassas tient à encourager ses voisins commerçants et le dynamisme du secteur.

Et le «sfouf» ? C'est le nom d'un gâteau traditionnel libanais (végétalien) à base de semoule de blé, d'huile d'olive et de curcuma, que l'on sert, en format mini, avec toutes les boissons chaudes. Une bien gentille attention qui colle à l'esprit des lieux.

1250, rue Ontario Est

cafesfouf.com

Ouvert du mardi au dimanche

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer