Les Penguins éliminent les Capitals

Les Penguins affronteront les Sénateurs en finale d'Association Est.... (Geoff Burke, USA TODAY Sports)

Agrandir

Les Penguins affronteront les Sénateurs en finale d'Association Est.

Geoff Burke, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
Associated Press
WASHINGTON

Marc-André Fleury a repoussé 29 rondelles pour signer un premier jeu blanc lors des présentes séries, aidant les Penguins de Pittsburgh à éliminer les Capitals de Washington grâce à un gain de 2-0, mercredi soir.

Les champions en titre de la coupe Stanley accèdent donc à la finale d'Association Est, au cours de laquelle ils détiendront l'avantage de la patinoire lors de leur affrontement contre les Sénateurs d'Ottawa.

Pour ce qui est des Capitals, qui avaient remporté le trophée des Présidents, ils n'ont toujours pas trouvé le moyen de dépasser la deuxième ronde en sept tentatives depuis qu'Alex Ovechkin porte leurs couleurs.

Bryan Rust a encore une fois marqué un but important pour les Penguins, touchant la cible pour une huitième fois en 12 matchs en carrière lorsque son équipe fait face à l'élimination ou lorsqu'elle a l'occasion d'éliminer ses adversaires. Patric Hornqvist a ajouté un but pour les hommes de Mike Sullivan.

«Nos joueurs trouvent toujours une façon de répondre contre les défis et l'adversité. Ils l'ont encore fait ce soir, a mentionné Sullivan. Je crois que ces joueurs sont à leur meilleur quand l'enjeu est élevé. Ce soir, je crois que nous étions très près de notre identité depuis le début des séries.»

Fleury s'est quant à lui donné des airs du gardien qu'il était lorsque les Penguins ont remporté la coupe Stanley, en 2009, quelques semaines après avoir éliminé les Capitals au deuxième tour.

«Nous ne sommes pas dans cette position s'il ne joue pas de cette façon, a indiqué le capitaine des Penguins, Sidney Crosby, à propos de son gardien. Par moment, ils ont appliqué beaucoup de pression et il a réalisé plusieurs arrêts importants pour nous garder dans le match.»

Braden Holtby a connu un bon départ devant la cage de l'équipe locale, mais ses 26 arrêts ont été insuffisants.

Même s'il ne s'agissait que de la deuxième ronde des séries, cette septième partie ressemblait à un match de la finale de la coupe Stanley. Les Penguins avaient laissé filer une avance de 3-1 dans la série et les Capitals semblaient en confiance depuis les deux derniers duels.

Fleury et les Penguins ont résisté aux nombreuses attaques des Capitals au premier vingt et ils ont fait taire la foule quand Rust a mis la touche finale à un bel échange entre lui, Crosby et Jake Guentzel. Il s'agissait de son cinquième but du tournoi printanier.

Il a fallu attendre le troisième engagement avant que les visiteurs doublent leur avance. Le défenseur des Capitals Kevin Shattenkirk a mis son coéquipier Ovechkin dans une mauvaise position et la rondelle a atterri sur la lame du bâton d'Hornqvist. Le Suédois a décoché un tir du revers que Holtby n'a pas vu parce qu'il avait la vue voilée par son défenseur Nate Schmidt.

La troupe de Barry Trotz a retiré son gardien en faveur d'un sixième joueur, en fin de troisième période, mais elle n'a jamais pu trouver une faille dans la défensive des Penguins et Fleury.

«Si on ne marque pas de but, on ne peut pas gagner, a déclaré Ovechkin. Nous avons eu plusieurs occasions d'enfiler l'aiguille, mais nous n'avons pas réussi à le faire. Nous avons commis quelques erreurs et ils en ont profité.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer