Dangereux, le knob and tube?

Dans les installations «knob and tubes», les fils... (PHOTO LAURA SCUDDER, WIKIMEDIA)

Agrandir

Dans les installations «knob and tubes», les fils tiennent à des boutons de porcelaine et les raccords sont soudés, puis couverts de ruban. Les conducteurs actifs et neutres voyagent séparément, ce qui réduit les risques de courts-circuits.

PHOTO LAURA SCUDDER, WIKIMEDIA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dumont

Collaboration spéciale

La Presse

On l'appelle communément knob and tube. C'est la toute première génération de câblage électrique. Il en reste encore beaucoup dans les vieux logements. Est-ce dangereux ?

Les fils sont recouverts de tissu. Les jonctions sont soudées et enrobées de ruban. Pour traverser les pièces de bois de la charpente, les fils empruntent des tubes de porcelaine. Là où ils changent de direction, ils tiennent à un bouton de porcelaine. Comme à l'époque du télégraphe.

Le câblage sur porcelaine a été installé entre les années 20 et les années 50. On le découvre facilement dans les bâtiments anciens, en examinant le plafond du sous-sol ou en retirant les plaques des interrupteurs et des prises électriques.

Ce système n'est pas dangereux. À condition, bien sûr, qu'il n'ait pas été endommagé ou altéré par des électriciens du dimanche.

Brûlures

Au sous-sol de ma première propriété, j'ai découvert d'inquiétantes taches de brûlure sur les solives près des jonctions des vieux fils électriques. Ce n'était pas la conséquence d'une surchauffe, mais plutôt la trace laissée par celui qui avait soudé les fils en 1925 !

Le système knob and tube n'a pas ce troisième brin qui sert à la mise à la terre. Toutefois, il présente un avantage intéressant : le fil sous tension voyage séparément du fil neutre, ce qui élimine la plupart des risques de court-circuit. Avec le câblage moderne, il suffit de planter un clou au mauvais endroit pour relier accidentellement les fils noir et blanc et provoquer un dangereux court-circuit.

«Le filage knob and tube a été abandonné dans les années 50, mais pas pour des raisons de sécurité. C'était simplement moins cher d'installer une seule gaine avec les deux fils à l'intérieur.»

Alan Carson
Président de Carson Dunlop

Le grand problème de l'électricité sur porcelaine est la réticence des assureurs. En Ontario, à partir de 2003, les nouveaux propriétaires essuyaient des refus systématiques de la part des compagnies d'assurances.

Alan Carson, qui dirige une importante firme d'inspection en bâtiment à Toronto, s'est insurgé contre ces refus. « Il n'existe aucun historique d'incendies provoqués par ce type de filage », dit-il.

L'Electrical Safety Authority (ESA), une agence mandatée par le gouvernement ontarien, a déclaré que l'électricité sur porcelaine était permise si : 

- les circuits sont protégés par des fusibles ou disjoncteurs de 15 ampères ;

- aucune prise n'a été ajoutée de manière à surcharger les circuits ;

- les parties apparentes des fils sont en bonne condition.

Recommandations

En inspection préachat, je recommande de faire appel à un électricien lorsque j'ai des doutes sur la qualité des modifications ou ajouts à des circuits électriques sur porcelaine. Il y a des règles à suivre pour ne pas surcharger les circuits et pour réaliser des raccords adéquats.

Lorsque je découvre du câblage ancien sur les balcons ou dans les hangars, je recommande qu'il soit immédiatement remplacé. Les probabilités qu'il ait été endommagé ou altéré sont trop grandes.

Il y a longtemps que l'électricité sur porcelaine ne suffit plus aux besoins dans les cuisines. Le nombre d'appareils à brancher s'est multiplié et plusieurs requièrent un circuit d'une intensité supérieure à 15 ampères. Heureusement, rares sont les cuisines qui n'ont pas été complètement rénovées au cours des 40 dernières années.

Dans les autres pièces, je suggère de renouveler les circuits électriques dès que des travaux de rénovation majeurs seront entrepris. Il est préférable d'avoir un plus grand nombre de prises, reliées adéquatement à une mise à la terre et installées selon toutes les normes de sécurité actuelles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer