Les rénos en chiffres

La valeur des activités de rénovation au Québec... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

La valeur des activités de rénovation au Québec a dépassé 11,5 milliards de dollars en 2013.

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les activités de rénovation résidentielle représentent un secteur fort de l'économie du Québec.

AU QUÉBEC

11,5 milliards 

La valeur des activités de rénovation au Québec a dépassé 11,5 milliards de dollars en 2013.

60%

Avec les activités de réparation et d'entretien, la rénovation représente près de 60 % de l'activité économique du secteur de l'habitation au Québec.

Rénovation contre construction

La rénovation est une activité économique plus importante que la construction de logements. 

1,8 million de ménages 

Au Québec, pour la période 2010-2012, environ 1,8 million de ménages (propriétaires et locataires), soit plus de 53%, ont déclaré avoir dépensé pour des travaux de rénovation, de réparation ou d'entretien.

1,1 million de propriétaires 

Au Québec, de 2010 à 2012, environ 1,1 million de propriétaires occupants, soit environ le tiers, ont déclaré avoir consacré des sommes à des travaux de rénovation au logement qu'ils occupaient.

Montréal 

La région de Montréal se démarque avec la plus faible proportion de propriétaires occupants ayant consacré des sommes à la rénovation (28% par rapport à 33% pour la moyenne québécoise). Mais les dépenses moyennes par ménage étaient de 7831$, soit 17% de plus que la moyenne québécoise.

Crédits 

Les crédits d'impôt ÉcoRénov et LogiRénov, mis en place respectivement en 2013 et 2014, expliqueraient la moitié de la croissance prévue des dépenses de rénovation en 2014 et 2015, indique Georges Lambert, économiste à l'APCHQ. L'Association recommande, par ailleurs, de rendre permanent un crédit d'impôt à la rénovation résidentielle, comme le crédit LogiRénov.

Source: Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013, de l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ).

Consultez l'étude: http://www.apchq.com/abitibi/files/provincial/pdf/economique/RenoQuebec.pdf

5e position

Les services liés à l'entretien et à la rénovation résidentielle arrivent au cinquième rang des domaines les plus problématiques, selon une compilation réalisée en octobre dernier par l'Office de la protection du consommateur (OPC) à la demande de La Presse.

AU CANADA

54 milliards 

La valeur estimée (en dollars courants) des activités de rénovation au Canada, en 2015.

+7%

Les dépenses en rénovations et en améliorations résidentielles des Canadiens ont progressé d'environ 7% par année, depuis 2003. À plus long terme, les dépenses en rénovation pourraient croître à un rythme plus modéré.

Recours accru aux entrepreneurs 

La tendance suggère qu'un nombre croissant de ménages confient leurs rénovations à des entrepreneurs plutôt que de les faire eux-mêmes.

Source: Services économiques TD, 2013.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer