Captain America: Civil War, le monopole des Avengers

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(LOS ANGELES) Le premier opus de la phase 3 de l'univers cinématographique Marvel serait-il le meilleur film d'une série déjà extrêmement populaire ? La Presse a eu l'occasion d'explorer le phénomène avec quelques artisans.

Emily VanCamp incarne de nouveau Agent 13/Sharon Carter... (Photo Zade Rosenthal, fournie par Marvel) - image 1.0

Agrandir

Emily VanCamp incarne de nouveau Agent 13/Sharon Carter dans Captain America : Civil War, alors que Martin Freeman se joint à l’aventure dans la peau de Everett K. Ross.

Photo Zade Rosenthal, fournie par Marvel

Chris Evans ressort le bouclier de Captain America pour une troisième fois dans un film construit autour de son personnage. Mais en réalité, il l'a utilisé beaucoup plus souvent. Voilà la force d'une série de films dont la galerie de personnages est riche au point de lui permettre de se renouveler constamment. Captain America : Civil War est le 13film de l'univers cinématographique Marvel. Le studio prévoit en produire 13 autres d'ici 2020. Qui pourrait le blâmer ? Les superhéros de l'écurie font en effet bruyamment résonner les tiroirs-caisses partout dans le monde. Plus de 9 milliards en recettes jusqu'à maintenant.

« Ils exercent un genre de monopole sur le genre, a déclaré Chris Evans lors d'une conférence de presse très courue, tenue à Los Angeles la semaine dernière. Personne d'autre ne peut vraiment les imiter. Vous pouvez leur donner l'étiquette de films de superhéros si vous voulez, mais le fait est que ce sont avant tout d'excellents films. Et plus tu avances, plus tu te rends compte à quel point le travail qu'ils font est colossal. »

UN THRILLER PSYCHOLOGIQUE

La phase 1 s'est construite progressivement avec Iron Man en 2008 pour prendre fin quatre ans plus tard avec The Avengers. La phase 2 a été amorcée l'année suivante avec Iron Man 3 et s'est poursuivie jusqu'à Ant-Man l'an dernier. Pour lancer la phase 3 avec Captain America : Civil War, les bonzes de Marvel ont orchestré un film d'action empruntant la forme d'un thriller psychologique, serti d'une confrontation idéologique.

Pour résumer succinctement, disons que le gouvernement compte désormais s'ingérer dans les affaires des Avengers et rendre les superhéros redevables de leurs actes en cas de dommages collatéraux. Cette nouvelle norme force les Avengers à se séparer en deux clans antagonistes. Celui mené par Steve Rogers (Captain America) tient à son entière liberté d'action ; celui mené par Tony Stark (Iron Man) accepte l'idée de devoir rendre des comptes aux instances gouvernementales.

UNE GALERIE IMPRESSIONNANTE

L'occasion est bonne pour réunir une galerie impressionnante de personnages, et en introduire aussi de nouveaux, parmi lesquels, un tout jeune Peter Parker. Le « nouveau » Spider-Man, qui aura bientôt droit à ses propres films, est interprété par Tom Holland, un acteur âgé de 19 ans.

« À mon sens, c'est la première fois dans l'histoire du cinéma qu'une distribution aussi prestigieuse est réunie. »

- Kevin Feige, président de Marvel Studios

Anthony Russo, qui reprend du service avec son frère Joe après avoir réalisé Captain America : Winter Soldier, estime que ces films s'inscrivent parfaitement dans l'air du temps. D'où leur succès.

« Nous vivons dans un monde qui se complique de plus en plus, et qui est parfois difficile à affronter. Il y a quelque chose de rassurant à l'idée d'entrer dans une fantaisie qui permet à ton imagination de se libérer et de canaliser tes émotions en même temps. Ces films nous donnent l'occasion de le faire d'une manière simple, et moins menaçante que ça pourrait l'être dans la vraie vie. »

Il ajoute en outre que la force de cette série tient aussi au fait que les scènes d'action font partie intégrante de la narration.

« Joe et moi adorons les scènes d'action. Mais ces scènes-là doivent avant tout être motivées par une histoire et par des personnages. Sinon, c'est sans intérêt. »

- Le coréalisateur Anthony Russo

« Nous souhaitions avant tout raconter une histoire complexe entre Captain America et Iron Man, creuser leurs zones d'ombre. Cela dit, on cherche toujours le bon dosage. D'où l'arrivée de personnages comme Spider-Man ou Ant-Man. Comme ils ne sont pas encore complètement impliqués dans l'histoire sur le plan émotif, ils donnent droit à des moments plus légers. »

ACTEURS SUR APPEL

L'univers de Marvel étant interconnecté, les histoires peuvent emprunter une multitude de directions. Bien souvent, les acteurs ne savent même pas eux-mêmes dans quels films ils apparaîtront.

L'actrice canadienne Emily VanCamp, que nous verrons bientôt dans Pays, le film de Chloé Robichaud, rend grâce aux artisans de fournir aux acteurs une espèce de « bible » à propos du personnage qu'ils ont à jouer.

« Ce qui est vraiment amusant, c'est que Marvel nous donne toutes les infos à propos du personnage, mais nous laisse quand même le composer à notre façon », a confié l'interprète de Sharon Carter/Agent 13 lors d'un entretien accordé à La Presse.

Même son de cloche du côté de Jeremy Renner. Celui que l'on verra à l'automne dans Story of Your Life, une réalisation de Denis Villeneuve, prête ses traits à Clint Barton/Hawkeye.

« Il est difficile de décrire des scènes d'action techniquement complexes dans un scénario. En revanche, les personnages sont bien écrits, très bien définis. Quand on découvre le film, on est toujours soufflés, impressionnés par tout ce qu'ils parviennent à faire. Y compris sur le plan dramatique. »

Captain America : Civil War (Capitaine America - La guerre civile en version française) prendra l'affiche le 6 mai.

Les frais de voyage ont été payés par Disney.

Les prédécesseurs

Iron Man (2008) 585 millions*

Iron Man 2 (2010) 624 millions

Iron Man 3 (2013) 1,215 milliard

Après avoir sauvé sa propre vie grâce à une armure de fer, le richissime inventeur Tony Stark se donne pour mission de protéger la planète de ses nombreuses menaces. 

Captain America : The First Avenger (2011) 371 millions

Captain America : The Winter Soldier (2014) 714 millions

À la suite d'une expérience unique, le chétif Steve Rogers est transformé en super soldat lors de la Seconde Guerre mondiale. Mort en héros, il revient à la vie 70 ans plus tard avec le même sens du devoir. 

The Avengers (2012) 1,520 milliard

Avengers : Age of Ultron (2015) 1,405 milliard

Iron Man, Captain America, ainsi que Hulk, Thor, Black Widow et Hawkeye s'unissent afin de vaincre une invasion extraterrestre. Quelques années plus tard, ils doivent faire face à une intelligence artificielle destructrice. 

* Box-office mondial, en dollars américains

- Pascal LeBlanc, La Presse

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Un job chez Hyundai pour Tony Stark

    Technologies

    Un job chez Hyundai pour Tony Stark

    Si l'empire commercial de Tony Stark --l'homme d'acier des films Iron Man-- fait faillite dans le prochain épisode, l'aventureux milliardaire pourra... »

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer