Magic Mike XXL: entre chums

Les principaux protagonistes de Magic Mike sont de... (Photo fournie par Warner Bros)

Agrandir

Les principaux protagonistes de Magic Mike sont de retour, mais de nouveaux personnages sont aussi intégrés à l'aventure.

Photo fournie par Warner Bros

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(WEST HOLLYWOOD) Ils pensaient ne jamais avoir l'occasion de monter de nouveau ensemble sur scène. Le succès du premier film a toutefois permis à la bande de chums de pousser plus loin sa démarche.

Magic Mike, le film original, était vaguement inspiré de la vie de Channing Tatum. Le récit, sans être autobiographique, évoquait une époque où l'acteur gagnait sa croûte en exhibant son corps dans des «boîtes de divertissement» pour dames. Pour l'occasion, Tatum avait raconté quelques-unes de ses expériences personnelles à Steven Soderbergh, réalisateur du film, ainsi qu'au producteur Gregory Jacobs.

«Nous n'avions malheureusement pas pu tout intégrer à l'époque, a raconté Jacobs lors d'un entretien accordé à La Presse, en marge d'une rencontre organisée samedi dernier à West Hollywood pour la presse nord-américaine. Il y avait notamment l'histoire de ce road trip dont la destination finale était un grand congrès de stripteaseurs. Quand est venu le moment de penser à un deuxième film, on a trouvé que cette histoire amusante, aussi improbable qu'elle puisse paraître, pouvait servir de point d'ancrage au récit.»

Soderbergh bien présent

Fidèle complice de Steven Soderbergh depuis 20 ans, pour qui il agit à titre de producteur, Gregory Jacobs se trouve cette fois à signer aussi la réalisation de Magic Mike XXL. Depuis quelques années, le réalisateur de Sex, Lies and Videotape (Palme d'or à Cannes) et de Traffic (Oscar de la meilleure réalisation) préfère en effet se consacrer essentiellement à la création d'oeuvres télévisuelles, notamment la série The Knick.

«J'avais 25 ans quand j'ai rencontré Steven, explique Jacobs. Même s'il ne voulait pas signer la réalisation de ce deuxième opus, il est quand même resté très près du projet. Il est le directeur photo du film et il s'est aussi occupé du montage avec moi. D'avoir son meilleur ami avec soi sur le plateau constitue un énorme avantage. Steven m'a offert son appui total. Nous partagions tous la même vision. Je me suis vraiment senti bien épaulé.»

Channing Tatum a d'ailleurs insisté auprès de Jacobs afin que ce dernier passe derrière la caméra, alors que jusque-là, le projet ne semblait se diriger nulle part. Soderbergh a trouvé l'idée formidable.

«J'avais déjà réalisé deux petits films indépendants auparavant, indique le réalisateur. Une des raisons principales derrière la volonté de faire ce film, bien honnêtement, était l'idée de tous se retrouver!»

La forme du road trip a ainsi permis à la bande de gars de vivre ensemble pendant quelques semaines. Elle a aussi donné l'occasion de s'attarder aux personnalités des danseurs. Le récit reprend en effet trois ans après que Mike a décidé de raccrocher son slip pour fonder - avec plus ou moins de bonheur - sa propre entreprise. Ayant délaissé le métier de danseur, l'ancien stripteaseur retrouve pourtant la vocation le jour où il apprend que ses anciens potes des «Kings of Tampa» comptent se rendre à un grand congrès, qui se tient à Myrtle Beach.

«Personnellement, je voulais savoir ce qu'il était advenu de ces gars-là, fait remarquer Gregory Jacobs. Je voulais en apprendre davantage sur ces personnages. Et je souhaitais aussi que les numéros de danse soient plus nombreux. Et mieux réglés. L'avantage avec celui-ci, c'est que je savais ce que ces gars-là étaient capables de faire. Cela n'était pas le cas au moment du premier film. Ils se sont investis d'une façon incroyable. Ils se sont entraînés comme des fous. Et ils ont répété leurs numéros pendant des semaines!»

Pour tout le monde!

Sorti il y a trois ans, Magic Mike a obtenu un succès inattendu. Souvent, des spectatrices y allaient en groupe, recréant ainsi un peu la dynamique en place dans les boîtes du genre. Le même phénomène a aussi été observé auprès des spectateurs, le film ayant aussi été très apprécié par la communauté des hommes gais.

«Quand on fabrique un film, on ne pense pas nécessairement à un type de public de façon précise, commente le réalisateur. En fait, on pense seulement au film qu'on aimerait voir en tant que spectateur. Si ça nous plaît à nous, ça risque aussi de plaire à plein de gens. On veut évidemment attirer le plus large public possible, peu importe les allégeances ou les spécificités démographiques. Il y en a pour tout le monde! On souhaite seulement que le plaisir que nous avons eu à faire ce film soit contagieux.»

Magic Mike XXL prend l'affiche le 1er juillet.

Les frais de voyage ont été payés par Warner Bros.

Ils pensaient ne jamais avoir l'occasion de... (Photo fournie par Warner Bros) - image 2.0

Agrandir

Photo fournie par Warner Bros

La bande

Les principaux protagonistes de Magic Mike sont de retour, mais de nouveaux personnages sont aussi intégrés à l'aventure. Plusieurs acteurs étaient réunis samedi dernier dans un hôtel de West Hollywood à la faveur d'une conférence de presse. Extraits.

Jada Pinkett Smith

L'actrice a la tâche de «remplacer» Matthew McConaughey - qui n'a pas souhaité revenir - à titre de présentatrice et de maîtresse de cérémonie.

«J'ai eu droit à une danse spéciale de Matt Bomer lors des répétitions. Je crois qu'on m'a piégée. Je voulais simplement assister à son numéro pour l'entendre chanter et on m'a dit: oui, bien sûr, assieds-toi, il y a justement une chaise ici. Matt a commencé son numéro. Il s'est tout à coup dirigé vers moi et nous avons vécu ensemble un petit moment spécial... C'était extra!»

Andie MacDowell

La vedette de Sex, Lies and Videotape joue la mère du personnage qu'incarne Amber Heard. Elle s'intéresse grandement aux nouvelles fréquentations de sa fille.

«Ce film-là n'est pas seulement destiné aux femmes. Les gars y trouveront leur profit aussi. Je dirais que c'est un film formidable à voir en couple. Les gars, emmenez votre blonde et faites des plans pour la suite de la soirée, car elle sera inspirée!»

Amber Heard

Jeune photographe, elle tombe dans l'oeil de Mike. La jeune femme a notamment droit à un spectacle sur scène alors que deux danseurs - dont Mike - dansent pour elle.

«Channing m'a parlé de cette scène au téléphone en s'excusant presque d'avance. Mais comme je n'avais qu'à m'asseoir et à regarder le show, comment diable pouvais-je passer un mauvais moment? Cela dit, la version qu'ils ont faite en répétition était beaucoup plus édulcorée. Mes réactions à la caméra sont spontanées. Elles n'ont rien de factice!»

Matt Bomer

Il est le «Ken» du groupe. L'acteur a l'occasion de faire aussi valoir cette fois ses talents de chanteur.

«Pour moi, le plus grand moment restera ce jour où Joe, que je connais depuis l'âge de 18 ans, a tourné sa scène de danse au dépanneur. Tous mes souvenirs se sont alors cristallisés. Ce moment était tellement incroyable et épique que je voulais simplement rester derrière la caméra pour manger du maïs soufflé - ou n'importe quel hydrate de carbone - et regarder tout ça la mâchoire à terre. En remerciant Dieu pour l'éternité que ce moment existe!»

Joe Manganiello

Beaucoup plus présent cette fois, Manganiello est au coeur d'une scène qui risque de marquer les esprits. Elle a en tout cas marqué celui de son ami Matt Bomer.

«Matt et moi avons étudié ensemble. On a joué Shaw, Shakespeare, Tchekhov, Ibsen et tout ça. À cette étape-ci de nos carrières, arrive la première prise de la première scène de Magic Mike XXL. Et on me dit: Joe, tu te déshabilles et tu entraînes Channing dans la piscine. Je me suis dit que toute cette formation porte vraiment ses fruits!»

Channing Tatum

Vaguement inspiré de sa «vie d'avant», Magic Mike XXL est un film que Channing Tatum porte à bout de bras. L'acteur s'est beaucoup battu pour que cette suite se concrétise.

«Nous nous sommes tous beaucoup entraînés, notamment pour les scènes de danse. Nous avons d'ailleurs travaillé davantage ces numéros. Dans le premier film, nous étions plus collés sur la réalité, sur les clichés. Là, on voulait aller au-delà du numéro de pompier habituel. Il régnait aussi vraiment une atmosphère incroyable. Jusque-là, je n'avais jamais vu des acteurs se présenter sur le plateau d'un film même quand ils n'ont rien à tourner, juste en guise de soutien. Nous sommes vraiment devenus des amis!»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Kevin Nash: acteur dans l'âme

    Entrevues

    Kevin Nash: acteur dans l'âme

    Intronisé au Temple de la renommée de la WWE, où il porte désormais le titre de Légende, Kevin Nash concrétise en parallèle la carrière à laquelle il... »

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer