À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      La Chine doit des millions aux studios hollywoodiens

      Selon les calculs du magazine, les autorités chinoises,... (Photo: fournie par 20th Century Fox)

      Agrandir

      Selon les calculs du magazine, les autorités chinoises, à travers le China Film Group, devraient notamment plus de 31 millions de dollars à Warner pour Man of Steel, 23 millions à Sony pour Skyfall et 23 millions à Fox pour Life of Pi (notre photo).

      Photo: fournie par 20th Century Fox

      Partage

      Partager par courriel
      Taille de police
      Imprimer la page

      Sur le même thème

      Agence France-Presse
      Los Angeles

      La Chine a cessé de payer aux studios hollywoodiens leur part sur les recettes locales de leurs films, en plein conflit sur l'introduction d'une nouvelle taxe sur les bénéfices, refusée par les studios, rapporte mardi la presse spécialisée américaine.

      Les arriérés se chiffrent à plusieurs dizaines de millions de dollars, selon The Hollywood Reporter et les six «majors» hollywoodiennes - Disney, Warner, Universal, Paramount, Fox et Sony - seraient concernées.

      Selon les calculs du magazine, les autorités chinoises, à travers le China Film Group, devraient notamment plus de 31 millions de dollars à Warner pour Man of Steel, 23 millions à Sony pour Skyfall et 23 millions à Fox pour Life of Pi.

      Les paiements ont cessé quand les studios se sont élevés, en début d'année, contre l'introduction par les autorités chinoises d'une nouvelle taxe de 2% sur les bénéfices.

      La Motion Picture Association of America (MPAA), qui représente les intérêts des studios, négocie actuellement avec les autorités chinoises pour déterminer qui devra payer cette taxe.

      Le conflit ne devrait pas pour autant décider les studios à priver les Chinois de leurs films: le marché chinois du cinéma est le plus dynamique au monde et les studios redoublent d'efforts pour s'y implanter, malgré d'importantes limitations.

      L'an dernier, un accord présenté comme historique par les États-Unis avait assoupli quelque peu les conditions d'exploitation des films américains en Chine.

      Selon les termes de cet accord, le nombre annuel de films américains pouvant être distribués en Chine a été porté à 34 (contre 20 auparavant) et la part des studios sur les recettes a été fixée à 25% (contre 13 à 17%).

      Partager

      publicité

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      publicité

      Autres contenus populaires

      image title
      Fermer