FFM: La Presse a vu Tous les chats sont gris

... (Photo: fournie par le FFM)

Agrandir

Photo: fournie par le FFM

Ce premier long métrage belge, présenté en primeur mondiale au FFM (section Regards sur les cinémas du monde), s'inscrit directement dans la lignée des films naturalistes qui s'intéressent à des parcours d'adolescentes.

Âgée de 15 ans, Dorothy (Manon Capelle) est en pleine crise identitaire, d'autant qu'elle ignore tout de ses origines paternelles. Se liant avec un détective privé (Bouli Lanners) qu'elle a d'abord pris pour un pédophile (il était posté dans une voiture à la sortie d'une école aux fins d'enquête), la jeune fille en apprendra peu à peu sur la vie de sa mère (Anne Coesens). Et la sienne.

Si le récit emprunte au départ une direction qui peut sembler très prévisible, la réalisatrice Savina Dellicour s'empresse de brouiller très vite les pistes pour mieux surprendre le spectateur. On notera au passage une scène très prenante entre mère et fille, livrée de façon très juste, de même que la composition impeccable du toujours précieux Bouli Lanners.

__________________________________________________________________________________

Tous les chats sont gris, Savina Dellicour.

Aujourd'hui, à 11h40, et demain, à 17h, au cinéma Quartier latin, salle 10.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer