Nelly et Pays en première mondiale au Festival du film de Toronto

Mylène Mackay dans le film Nelly.... (Photo fournie par Les films Séville)

Agrandir

Mylène Mackay dans le film Nelly.

Photo fournie par Les films Séville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux réalisatrices québécoises, Anne Émond et Chloé Robichaud, verront leurs nouveaux films être présentés en première mondiale au prestigieux Toronto International Film Festival (TIFF), dont la 41e édition aura lieu du 8 au 18 septembre dans la Ville Reine.

Anne Émond (Nuit #1, Les êtres chers) sera sur place pour présenter Nelly, long métrage librement inspiré de la vie et de l'oeuvre de l'écrivaine Nelly Arcan, morte en 2009.

Le film sera projeté dans la section Vanguard en présence de l'équipe, dont la comédienne Mylène Mackay dans le rôle-titre et la productrice Nicole Robert de Go Films.

«J'ai hâte d'être au TIFF et de partager avec le public notre vision de cette personnalité marquante et complexe qu'a été Nelly Arcan», explique Anne Émond, réalisatrice de Nelly.

Quant à Pays, présenté en sélection officielle, il s'agit du deuxième long métrage de Chloé Robichaud qui, en 2013, nous avait donné Sarah préfère la course, oeuvre ayant fait le tour de la planète après sa première mondiale à Cannes.

Mettant en vedette Macha Grenon, Emily VanCamp et Nathalie Doummar, le film raconte le destin de trois femmes de tête réunies par une situation politique délicate.

«Pays est une fresque politique et humaine sur l'identité; une réflexion sur l'image des femmes et hommes de pouvoir», indique le distributeur Les Films Séville.

L'oeuvre est une coproduction des maisons québécoises La Boîte à Fanny et Item 7 et du producteur terre-neuvien Morag Loves.

D'autres Québécois

Plusieurs autres productions québécoises seront de la programmation du TIFF, a-t-on annoncé hier matin.

Parmi celles-ci, notons Juste la fin du monde de Xavier Dolan, couronné du Grand Prix au dernier Festival de Cannes. Il s'agira d'une première nord-américaine pour cette oeuvre qui met en vedette Vincent Cassel, Gaspard Ulliel, Marion Cotillard, Nathalie Baye et Léa Seydoux. Le film sort en salle le 21 septembre au Québec.

Two Lovers and a Bear, nouveau film de Kim Nguyen, suit à peu de choses près le même parcours. Après une projection à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes, ce film fera sa rentrée nord-américaine au TIFF avant d'arriver sur les écrans le 7 octobre.

Prank, premier long métrage de Vincent Biron qui connaîtra sa première mondiale à la Mostra de Venise (du 31 août au 10 septembre), passe aussi par le TIFF dans la section Discovery.

À la tête de La Boîte à Fanny, la productrice Fanny-Laure Malo ne chômera pas à Toronto, car elle y présentera aussi le court métrage Oh What a Wonderful Feeling, film de François Jaros mettant en vedette Karelle Tremblay (Les êtres chers). Ce film était également à Cannes (Semaine de la critique) en mai dernier.

Enfin, l'Office national du film, fidèle à la tradition, débarquera au TIFF avec plusieurs nouveautés documentaires et d'animation dont une oeuvre d'Alanis Obomsawin ainsi qu'un court métrage d'animation, Vaysha l'aveugle, de Theodore Ushev. La narration de ce film est assurée par Caroline Dhavernas.

D'autres titres sont à retenir: L'air de vent, court métrage de Jonathan Tremblay, Mutants d'Alexandre Dostie, La peau sauvage d'Ariane Louis-Seize et Drame de fin de soirée de Patrice Laliberté.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer