Félix & Paul: la «royauté de la réalité virtuelle» à Sundance

Félix Lajeunesse et Paul Raphaël... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Félix Lajeunesse et Paul Raphaël

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Barnard
La Presse Canadienne
PARK CITY, Utah

Le cofondateur et codirecteur du studio montréalais Félix & Paul, Félix Lajeunesse, croit qu'il y a actuellement un «big bang créatif» en réalité virtuelle, comme le démontre l'intérêt grandissant du Festival de Sundance pour l'univers des expériences immersives.

Le volet New Frontier du festival présente cette année 27 oeuvres - dont le contenu intègre la réalité virtuelle, l'intelligence artificielle et la réalité augmentée. Parmi elles, Isle of Dogs: Behind the Scene de Félix & Paul, mais aussi The Sun Ladies, produit par Maria Bello, qui s'intéresse à une unité de combat toute féminine en Irak, ainsi que Dinner Party, qui raconte l'histoire d'une rencontre extraterrestre dans les années 1960.

Selon Félix Lajeunesse, qui a fondé son studio avec Paul Raphaël en 2013, «il s'agit d'un médium et d'une forme artistique en santé, dont la croissance est rapide».

Il s'agit de la quatrième présence de Félix & Paul à Sundance, où le studio présente cette année deux projets très différents.

Pour Isle of Dogs: Behind the Scenes, Félix & Paul a fait équipe avec le réalisateur Wes Anderson, pour créer ce que Félix Lajeunesse décrit comme un dossier de presse électronique virtuel à 360 degrés pour la comédie, qui sera présentée en première au Festival international du film de Berlin, le mois prochain.

Les chiens animés exilés dans l'île mythique - doublés par des acteurs fétiches de Wes Anderson, dont Bill Murray, Edward Norton et Tilda Swinton - parlent de leur personnage comme s'ils étaient réels. En tournant sur son siège pour voir derrière soi, on peut apercevoir les artisans et animateurs qui travaillent en studio pour créer les scènes.

Le deuxième projet, le premier épisode de Space Explorers: A New Dawn, suit des astronautes de la NASA qui s'entraînent pour une mission spatiale. L'expérience place le spectateur dans la cabine de la fusée et propose une simulation d'exploration immersive de la planète Mars.

Colum Slevin, l'un des grands patrons de l'entreprise américaine de technologie Oculus, qui présente cinq projets à Sundance incluant Space Explorers, décrit Félix Lajeunesse et Paul Raphaël comme des membres de la «royauté de la réalité virtuelle».

Le fabricant de casques d'écoute a aussi collaboré avec Félix & Paul sur la vidéo immersive à 360 degrés The People's House: Inside the White House with Barack and Michelle Obama, gagnante d'un Emmy en 2017.

«Ils font des choses plus belles que qui que ce soit d'autre en vidéo», a déclaré Colum Slevin.

«Ce que j'ai appris d'eux, c'est que dans tout ce qu'ils font, ils tentent d'aller un peu plus loin que ce qu'ils avaient fait auparavant, mais de la manière la plus intentionnelle et élégante possible».

De son côté, Félix Lajeunesse croit que la réalité virtuelle prendra de l'ampleur pour éventuellement se rendre dans les foyers.

«Nous croyons toujours que nous n'avons fait qu'égratigner la surface de cette forme d'art», estime-t-il.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer