Cannes et la démesure: le festival en chiffres

8 : les heureux réalisateurs qui ont remporté... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

8 : les heureux réalisateurs qui ont remporté deux fois la récompense suprême: Francis Ford Coppola, Shohei Imamura, Billie August, Emir Kusturica, les frères Dardenne, Michael Haneke et aux tout débuts le Suédois Alf Sjöberg.

Photo: archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Le Festival de Cannes, c'est celui de la démesure. Quelques exemples en chiffres.

12 000 : le nombre des professionnels participant au «marché du film», ce qui en fait le plus gros du monde.

4580 : le nombre des journalistes couvrant l'événement. Il n'y en avait «que» 700 en 1966.

1700 : le nombre des longs métrages visionnés par le festival pour seulement 18 concourant pour la Palme d'or et 20 retenus dans la section des jeunes talents Un certain regard.

400 : le nombre, environ, d'empreintes de mains prises par l'artiste Nadine Seul qui, chaque année, demande aux plus grandes stars de presser un bloc d'argile, avant d'effectuer des moulages d'acier qui ornent l'Allée des étoiles autour du Palais des Festivals.

60 : la longueur en mètres du célèbre tapis rouge qui recouvre les non moins célèbres 24 marches du Palais des Festivals, gravies plusieurs fois par jour par des gens du cinéma en smoking et robes longues avant de visionner les films en compétition et les séances spéciales.

19 : le nombre des feuilles d'or 18 carats de la Palme. De l'or produit équitablement cette année, assure le joaillier suisse Chopard qui fabrique la célèbre récompense, posée sur un coussin de cristal de roche.

8 : les heureux réalisateurs qui ont remporté deux fois la récompense suprême: Francis Ford Coppola, Shohei Imamura, Billie August, Emir Kusturica, les frères Dardenne (une Palme pour deux), Michael Haneke et aux tout débuts le Suédois Alf Sjöberg.

4 : le nombre des années où le festival n'a pas pu se tenir: en 1939, quand il devait débuter, à cause de la guerre, en 1948 et 50 par manque d'argent, et en 1968, où il a été interrompu par les événements de mai.

_______________________________________________________________________________

Sources: Le Festival de Cannes, le Marché du Film, la mairie de Cannes




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer