Generation Wolf: ce loup manque de crocs **1/2

La PresseAndré Duchesne 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le visionnement de Generation Wolf nous laisse dans l'ambivalence. Parce qu'en dépit de qualités indéniables, et non des moindres, le long métrage de Christian de la Cortina n'a pas les moyens de ses ambitions.

Possédant un sens du rythme aiguisé, il nous raconte ici l'histoire de Vincent (de la Cortina), jeune entrepreneur ambitieux à la recherche de liquidités pour lancer un projet visionnaire et aider son pauvre père à sortir de la dèche.

Vincent a alors la très mauvaise idée de s'associer à Bill (Tyler Murree), un ami d'enfance producteur de marijuana. Le reste sera une longue descente aux enfers où tout ce qu'entreprend Vincent lui explose au visage. De gros méchants motards lui courent après, la police est dans le décor et des cadavres s'empilent.

Acteur connu pour son travail dans plusieurs productions québécoises (O', 4 soldats, La marraine), M. de la Cortina sait indéniablement écrire un scénario. Son film se regarde d'une traite, les acteurs principaux sont convaincants, c'est divertissant et pas trop farci de clichés en dépit du petit côté «film de chars». Ce film, nous en sommes convaincus va trouver son public.

Par contre, le manque de moyens nous laisse parfois pantois. Notamment au chapitre de la mise en scène.

Generation Wolf... (Image fournie par Walk of Fame Entertainment) - image 2.0

Agrandir

Generation Wolf

Image fournie par Walk of Fame Entertainment

M. de la Cortina a sans doute tourné un film pour des clients internationaux avant de penser à son public québécois. Comment pourrait-il en être autrement lorsqu'on nous suggère que l'histoire se déroule à Detroit et dans un bled perdu du nord des États-Unis et qu'on reconnaît à l'horizon le pont Jacques-Cartier et le mont Saint-Hilaire? Ou, pire encore, la rue Principale de Granby avec son Palace comme le nez au milieu du visage...

Certaines scènes sont d'une mollesse affligeante, comme celle où une poignée de figurants costumés en policiers et pompiers errent plus qu'ils ne s'agitent sur le lieu d'une plantation de marijuana. Connaissant l'obsession américaine pour la loi et l'ordre, ça manque de réalisme.

Il en va de même avec cette bande de motards pourchassant Vincent caché dans une maison. Pour des brutes tatouées, ils n'y mettent pas beaucoup de coeur. Ils ne fouillent pas fort, fort, comme dirait l'autre.

Quant aux dialogues, ils ne passeront pas à l'histoire. Pas plus que la finale dégoulinante de bonheur.

Divertissant et construit autour d'un scénario intéressant, ce Generation Wolf manque malheureusement de crocs.

Generation Wolf est présenté en version originale et avec sous-titres français.

* * 1/2

Generation Wolf. Suspense de Christian de la Cortina. Avec Christian de la Cortina, Sergio Hernandez, Tyler Murree, Hayley Sales. 1h35.

> Consultez l'horaire du film

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer