Manoir remporte le Prix collégial du cinéma québécois

Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe... (Photo tirée de la page Facebook de Manoir)

Agrandir

Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe

Photo tirée de la page Facebook de Manoir

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le long métrage documentaire Manoir de Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe a remporté, samedi, la 6e édition du Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ).

L'annonce a été faite par la comédienne et réalisatrice Micheline Lanctôt, marraine de l'événement depuis ses débuts, au terme d'un long débat qui a réuni des représentants de 55 cégeps de la province.

Tourné avec beaucoup de doigté et de sensibilité, Manoir raconte la lente fin du Manoir Gaulin, ancien hôtel de Saint-Hyacinthe qui, durant presque deux décennies, a servi de refuge pour une trentaine de personnes souffrant de problèmes de santé mentale et de toxicomanie. L'endroit a fermé le 1er décembre 2012 avant d'être démoli.

«À travers la présence effacée et sensible des réalisateurs, Manoir offre un récit poétique qui donne la parole aux oubliés et lève le voile sur une réalité marginalisée par la société», indiquent les dirigeants de PCCQ dans un communiqué de presse.

La compétition était forte pour les deux réalisateurs. Les quatre autres films finalistes cette année étaient Avant les rues de Chloé Leriche, Juste la fin du monde de Xavier Dolan, Les mauvaises herbes de Louis Boulanger et PRANK de Vincent Biron.

C'est la première fois qu'une oeuvre documentaire remportait le PCCQ.

L'organisation de cet événement a pour but d'encourager les étudiants de niveau collégial à s'initier et explorer le cinéma québécois.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer