Assister aux Oscars pour remplir des sièges vides

La disposition des sièges lors de la soirée... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La disposition des sièges lors de la soirée de 1999.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Victoria Ahearn
La Presse Canadienne
Toronto

Mark Chiolis a assisté aux Oscars quatre fois et a même pu s'asseoir dans la quatrième rangée. Il a eu de meilleurs sièges que de grands cinéastes ou acteurs et pourtant, il n'en est pas un lui-même.

Ce gestionnaire régional de comptes pour la firme montréalaise Grass Valley y assistait en fait à titre de figurant, un poste convoité qui permet de toujours donner l'impression que la salle est pleine, même lorsque les finalistes et les invités officiels quittent leur siège.

«À quelques occasions, il n'y avait vraiment personne dans le siège, donc on m'a assis avant le début de la cérémonie et j'ai pu assister à toute la soirée dans mon propre siège, ce qui était plaisant et très amusant», se remémore-t-il.

«Tant que vous n'aviez pas à aller à la toilette, le siège était à vous.»

Mark Chiolis, qui travaille depuis Los Angeles, a obtenu son premier poste de figurant dans les années 1990 grâce au diffuseur des Oscars, ABC, qui était l'un de ses clients alors qu'il vendait de l'équipement de télédiffusion aux différents réseaux et chaînes de télévision.

«J'ai dit: «Hé, j'aimerais faire ça.» On m'a demandé si j'avais un smoking et j'ai répondu que j'en trouverais un.»

Son rôle de figurant commençait généralement 60 secondes avant le début de chaque cérémonie. Les figurants étaient alignés derrière la scène et devaient courir vers les sièges vides.

«Donc vous pouviez vous retrouver en première rangée, vous pouviez être un peu plus loin en arrière, raconte-t-il. Je ne sais pas jusqu'à quelle rangée ils remplissent. Je dirais peut-être jusqu'à la moitié de la salle.»

Lorsque les invités assignés à ces sièges arrivaient, «il fallait retourner derrière la file et recommencer», ajoute-t-il.

Les figurants sont généralement anonymes, mais l'animateur Neil Patrick Harris les a mis en évidence, en 2015, en en interviewant deux pendant la cérémonie des Oscars.

«Vous devez être en état d'alerte, avoir un comportement irréprochable et il y a une série de choses à faire et à ne pas faire», souligne Mark Chiolis.

«Vous ne devez pas aller parler aux gens au bar, rester avec eux et prendre des photos avec eux. Vous êtes là pour remplir les sièges et profiter de l'expérience.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer