• Accueil > 
  • Cinéma 
  • > Han Solo est resté le même en dépit des années 

Han Solo est resté le même en dépit des années

Harrison Ford dans la peau de Han Solo... (Lucasfilm)

Agrandir

Harrison Ford dans la peau de Han Solo aux côtés de son fidèle compagnon Chewbacca, dans une scène de Star Wars : The Force Awakens.

Lucasfilm

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Derrik J. Lang
Associated Press
Los Angeles

Lorsqu'il s'agit de Star Wars, peu de sujets font pétiller les yeux de Harrison Ford.

L'acteur âgé de 73 ans affiche une attitude neutre par rapport à presque tout ce qui touche le dernier volet de la célèbre saga, qu'il soit question de ses retrouvailles avec Carrie Fisher - un événement presque banal à ses yeux - ou de l'incroyable popularité de la série - un fait qui n'a rien de neuf pour lui.

Toutefois, lorsque Ford parle de ses nouveaux collègues, ses yeux brillent comme le Millennium Falcon fonçant à travers l'hyperespace.

Selon lui, les jeunes comédiens Daisy Ridley et John Boyega ont reçu les bons rôles, ont été bien dirigés et ont un talent fou. Il estime aussi qu'ils passent très bien à l'écran et qu'ils portent le film sur leurs épaules.

Après une pause de 30 ans, Harrison Ford reprend le rôle du contrebandier effronté Han Solo dans Star Wars : The Force Awakens du réalisateur J.J. Abrams, qui prendra l'affiche le 18 décembre.

Dans le nouveau film, le populaire personnage, qui n'a pas été vu au grand écran depuis les célébrations entourant la chute de l'Empire dans Return of the Jedi en 1983, se retrouve à jouer les mentors auprès de la pilleuse d'épaves Rey (Daisy Ridley), du déserteur Finn (John Boyega) et du pilote Poe Dameron (Oscar Isaac), alors qu'ils unissent leurs forces pour vaincre leur adversaire masqué Kylo Ren (Adam Driver) et ses larbins.

Même si le long métrage a été réalisé dans le plus grand secret, Ford a assuré que les fans retrouveraient le Han Solo pour lequel ils ont eu le coup de foudre dans la première trilogie de Star Wars.

«Pour résumer, je dirais qu'il est plus vieux et plus sage, mais qu'il est demeuré le même, a affirmé l'acteur. Il n'est pas devenu agent immobilier. Il est le même gars, seulement avec 30 ans de plus. Si nous ne nous assoyons pas pour raconter en long et en large ce qu'il a fait pendant les dernières années, nous dévoilons par le biais de l'histoire les obstacles qui se sont dressés sur sa route.»

Lorsqu'il a reçu l'offre de reprendre le rôle, Harrison Ford, qui avait demandé à George Lucas de liquider Han Solo dans Return of the Jedi, s'est dit: «Pourquoi pas?» Il n'a pas été surpris d'apprendre que Disney comptait relancer la série après avoir déboursé plus de 4 milliards $ pour acheter Lucasfilm en 2012. Le studio prévoit aussi lancer un film sur la jeunesse de Han Solo en 2018.

«Si vous investissez de façon importante dans un produit et que cela s'avère payant, alors c'est brillant de vérifier si le puits s'est asséché ou non, a fait valoir Ford. Et ce puits n'est pas sec, surtout lorsque vous présentez de nouvelles découvertes comme Daisy Ridley, John Boyega et Oscar Isaac.»

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer