À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      Adore

      Adore

      Résumé

      Amies d'enfance, Lil, veuve depuis peu, et Roz, épouse d'un mari absent, passent le plus clair de leur temps à la plage, dans un Eden australien, en compagnie de leurs fils adolescents. Au terme d'un souper bien arrosé, Ian, fils de Lil, vole un baiser à Roz, qui succombe aux avances du jeune homme. Le lendemain, Tom, fils de Roz, aperçoit celle-ci sortant de la chambre de Ian. Tom file alors chez Lil afin de lui faire part de ce dont il a été témoin et, à son tour, séduit la mère de son meilleur ami. Défiant les interdits, les deux quadragénaires se lancent à corps perdu dans l'aventure. Mais la réalité les rattrape lorsque le mariage de Roz se met à battre de l'aile, son mari exprimant le souhait de déménager à Sydney. Puis, découvrant que Tom a eu une liaison avec une jeune femme, Roz met fin aux deux liaisons dans l'espoir que son fils et celui de Lil puissent mener une vie normale.

      Cote La Presse

      3.5/5

      Votre cote 104 votes

      2.7/5

      Fermer X

      Bande-annonce de Adore

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2013-09-06

      Classement : Général

      Pays : Australie

      Distributeur : Remstar

      Date de sortie en DVD : 2013-12-10

      Genre : Drame de moeurs

      Durée : 112 min.

      Année : 2012

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Anne Fontaine

      Montage : Luc Barnier,Ceinwen Berry

      Scénario : Christopher Hampton

      Photographie : Christophe Beaucarne

      Musique : Christopher Gordon

      D'après le roman de : Doris Lessing

      ACTEURS

      Naomi WattsRobin WrightBen MendelsohnJames FrechevilleXavier SamuelSophie Lowe

      Critique

      Adore : aux frontières de l'interdit

      Chantal 
      Chantal Guy

      S'inspirant d'une nouvelle de Doris Lessing (Les grands-mères), la cinéaste Anne Fontaine (Coco avant Chanel, Nettoyage à sec) a construit avec Adore une fable amorale sur l'amour interdit, fable qui n'est pas sans suspense pour le spectateur qui tombera dans ses filets psychologiques.

      Lil (Naomi Watts) et Roz (Robin Wright) entretiennent une amitié fusionnelle, pour ne pas dire passionnelle, depuis l'enfance, dans laquelle les hommes ont bien peu de place, sauf leurs fils, Ian (Xavier Samuel) et Tom (James Freshville), qui, par la force de cette amitié, ont eux aussi grandi ensemble.

      Ce quatuor tissé serré vit dans le décor paradisiaque d'une station balnéaire de l'Australie ; ils sont les reines et mères, rois et maîtres de leur univers. Lorsque Ian avouera son attirance pour Roz et que celle-ci succombera, on se dit que tout va basculer, mais c'est plutôt le contraire qui se produira, puisque Tom, par défi ou imitation, fera de même avec Lil, ce qui renforcera la fusion totale de ces quatre êtres qui s'aiment.

      Fontaine se fait avare d'explications sur les motivations des personnages, ce qui est heureux, car rien n'est souligné à gros traits. Elle nous renvoie à nos propres questionnements et jugements sur ces amours aux frontières de l'interdit, car Lil et Roz transgressent d'une certaine façon la figure maternelle qu'elles incarnent sans pour autant tomber dans l'inceste.

      Casting parfait de Watts et Right, qui offrent une partition étonnante, loin de leurs registres habituels, où elles exploitent autant la fragilité et la sensualité de l'amoureuse que la force naturelle de la mère. Les deux femmes sont solidaires dans leurs liaisons troubles, ce qui fait penser qu'elles sont le véritable couple du film elles passent d'ailleurs pour lesbiennes, ce qui les fait bien rire. Mais on se demande bien si Ian et Tom pourront se libérer de ce gynécée de rêve, dans lequel ils sont littéralement des dieux comblés par l'amour maternel et l'amour charnel...

      Le prix à payer pour cet enfermement sur eux-mêmes ne serait-il pas d'être exclus de la suite du monde en faisant une croix sur leur descendance ? La nouvelle ne se nomme pas Les grands-mères pour rien, mais il ne faut pas s'attendre à une tragédie grecque avec Adore, qui refuse de nager dans les eaux du drame.

      * * *1/2

      Adore. Drame d'Anne Fontaine. Avec Naomi Watts et Robin Wright. 1 h 40.

      publicité

      Commentaires ( 4 ) Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaires (4)

      Commenter cet article »

      • Ce film est excellent il mérite plus que 1000 étoiles et honnetement c'est le meilleur film que j'ai vue ! Le décor paradisiaque, les personnages attachants, de très bonnes scènes. Il n'insulte pas l'intelligence! Loin de là! Les acteurs son crédible voir admirable! C'est pas pour rien que c'est clasifiée drame il en a que sa les chocs mais réveillez-vous il n'y a que dans ce film que la situation est correcte. Bravo à Anne Fontaine, Naomi Watts, Robin Wright et Xavier Samuel!

      • Franchement je n'en reviens pas qu'il puisse avoir des gens qui déteste ce film! Il est si intense, c'est un FILM Il ne faut pas l'oublier Xavier Samuel est excellent dans son rôle, Naomi Watts aussi ainsi que Robin Wright. Il n'y a AUCUN autre film qui est a la hauteur d'adore les personnages sont formidables, les décors, l'australie! Tout est parfait! Un grand bravo à Anne fontaine et j'espère que si elle refait des films qu'elle engagera de nouveau Xavier Samuel!

      • Ce film illustre on ne peut mieux le renversement des valeurs que la société a subi avec le discours féministe, puisqu'on n’ose même pas imaginer le tollé qu'aurait soulevé le scénario inverse, où deux pères, amis d'enfance, auraient couché avec la fille à peine sortie de l'adolescence de son copain. Je suis convaincu qu'on aurait crié à l'apologie de la pédophilie, à tout le moins qu'on aurait qualifié le film de fantasme pervers.
        Mais Chantal Guy, elle, excuse pratiquement ce film stupide, puisqu’il est oeuvre de femme, donc animé par de “pures intentions”, comme le sont tous les comportements des femmes, on connait la chanson!!
        Toujours le “deux poids, deux mesures” quand les femmes parlent de leurs comportements et de ceux des hommes. Ri-di-cu-le!

      • Ce film est une insulte à l'intelligence

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires