À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      La Légende de Sarila

      La Légende de Sarila

      Résumé

      Le Grand-Nord, au début du XXe siècle. Alors qu'il invoque les mauvais esprits, le chaman Croolik est interrompu par la déesse Sedna. Courroucée par l'ingratitude du vieillard avide de pouvoir, celle-ci chasse les animaux du territoire, affamant le village. Afin de remédier à la situation, le jeune Markussi, détenteur de dons chamaniques qui font l'envie de Croolik, part en traîneau à la recherche de Sarila, une oasis légendaire. Ses amis Kwatak et Apik l'accompagnent dans ce périple dangereux, compliqué par les mauvais sorts que leur jette le vieux chaman. Hypocrite, ce dernier continue en effet de comploter à loisir puisque tout le village ignore qu'il est le responsable de la colère de la déesse.

      Cote La Presse

      3/5

      Votre cote 73 votes

      3.4/5

      Fermer X

      Bande-annonce de La Légende de Sarila

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2013-03-01

      Classement : Général

      Pays : Canada

      Distributeur : Alliance Vivafilm

      Date de sortie en DVD : 2013-11-12

      Genre : Film d'animation

      Durée : 82 min.

      Année : 2013

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Nancy Florence Savard

      Montage : Arthur Tarnowski,Robert Yates

      Scénario : Pierre Tremblay,Roger Harvey

      Musique : Olivier Auriol

      Voix : Mariloup Wolfe,Rémy Girard,Dorothée Berryman,Mario Saint-Amand,Maxime LeFlaguais,Guillaume Perreault,Sarah-Jeanne Labrosse,Élisapie Isaac,Florent Vollant

      ACTEURS

      Critique

      La légende de Sarila : dans la moyenne

      Josée 
      Josée Lapointe

      La lutte entre le bien et le mal est au coeur de ce premier film d'animation en 3D entièrement fabriqué au Québec, qui se déroule dans le Grand Nord il y a un siècle. Trois jeunes au coeur pur partent à la recherche de Sarila, terre féconde où ils pourront trouver du gibier pour leur clan inuit qui meurt de faim depuis que les animaux ont disparu de leur territoire. Mais c'est sans compter le chaman Croolik, âme damnée qui veut les empêcher de réussir en leur jetant une série de mauvais sorts.

      La légende de Sarila ne manque pas d'ambition avec ce scénario imprégné de la magie des légendes amérindiennes, qui n'a pas peur de prendre son temps en mettant en place ses personnages et en suivant leur évolution. Les obstacles que le trio devra affronter sont nombreux, et c'est par la force de leur courage et de leur amitié qu'ils arriveront à vaincre la malédiction de Croolik. Le personnage de Markussi (Guillaume Perreault, très doux), qui a des dons de chaman mais qui a peur de les utiliser, est complexe. Le cheminement d'Apik (Mariloup Wolfe, déterminée), qui refuse son destin, est tout aussi intéressant.

      Les enfants se sentiront probablement bien dans La légende de Sarila, dans la lenteur de ce conte fait de visions et de fantasmagorie, et dont le personnage principal communique avec les animaux - ce qui n'est pas sans rappeler la petite série d'animation Inuk, qu'on pouvait voir il y a quelques années à Télé-Québec. Mais même si on ne demande pas aux créateurs de refaire Shrek à chaque fois, il manque peut-être un peu de deuxième degré pour que le film, qui se prend très au sérieux, s'envole vraiment. Les adultes auront donc amplement le temps de voir que les gestes des personnages ne sont pas toujours fluides, que leurs expressions sont peu nombreuses, et que la plupart des animaux manquent étrangement de réalisme - alors que tout le reste, les vêtements, les outils, les habitations, est bourré de détails.

      Malgré ses qualités, La légende de Sarila ne se démarque malheureusement pas du lot des films d'animation qui nous arrivent chaque année. Mais la chanson-thème, interprétée par la toujours suave Elisapie, nous restera dans la tête longtemps.

      * * *
      La légende de Sarila. Film d'animation de Nancy Florence Savard. Avec les voix de Guillaume Perreault, Mariloup Wolfe et Maxime LeFlaguais. 1h22.

      La légende de Sarila: l'attrait du Grand Nord

      Éric 
      Éric Moreault

      Nancy Florence Savard a réussi tout un exploit avec La légende de Sarila, soit tourner le premier film d'animation en 3D stéréoscopique entièrement canadien. La quête de Markussi, d'Apik, de Poutulik et de leur lemming de compagnie Kimi va séduire les enfants. Le résultat est plutôt satisfaisant, même si le film souffre de son manque de moyens.

      La réalisatrice de Québec a eu du flair en mettant en images le scénario de Pierre Tremblay et Roger Harvey. La mythologie du Grand Nord exerce un attrait irrésistible. La légende de Sarila raconte le voyage initiatique de trois jeunes Inuits, qui partent à la recherche d'une terre promise dans le but de sauver leur clan de la famine. Leur quête contrecarre les plans maléfiques de vengeance de leur chaman. Il fera tout pour empêcher qu'elle réussisse.

      Comme dans toute quête, celle-ci se terminera par la découverte du paradis et la résolution des conflits. L'harmonie menacée par le mal sera retrouvée grâce aux actions désintéressées du trio. Il s'agit évidemment aussi de marquer par des épreuves le passage de l'adolescence à la vie adulte. Pas de surprise ici: on est dans un conte «classique».

      La boîte de Mme Savard a de l'expérience dans la réalisation de productions destinées aux jeunes. Ça paraît. Tant dans la façon de raconter l'histoire que l'utilisation de Kiwi pour charmer les tout-petits.

      Car La légende de Sarila ne cherche pas à séduire les parents avec de l'humour à double sens ou des références qui leur sont destinées. Le film s'adresse aux jeunes qui fréquentent l'école primaire et la réalisatrice a fait le pari que les adultes retrouveront leur coeur d'enfant.

      Ceux-ci risquent toutefois de trouver le déroulement un peu monotone et de tiquer sur l'aspect saccadé de l'animation. L'équipe de production a fait des miracles compte tenu du petit budget (8,5 millions$) dont elle disposait. Malheureusement, on ne peut s'empêcher de sourciller devant le manque d'expressivité faciale et la motricité robotique des personnages. Les enfants seront aussi indulgents avec quelques invraisemblances et des détails dans le déroulement du récit.

      Comme il s'agit d'un long métrage québécois, plusieurs acteurs d'ici ont prêté leur voix aux membres du clan: Guillaume Perreault, Mariloup Wolfe, Marina Orsini, Mario Saint-Amand, etc. Si certains s'en tirent plutôt bien, on frôle la catastrophe pour d'autres. Elisapie Isaac, par exemple, a beau être une chanteuse douée et avoir des racines inuk, son doublage en français est atroce, sans aucune nuance.

      Cela dit, on retiendra surtout que ce road movie chez les Inuits véhicule des valeurs positives (courage, respect de l'environnement, empathie, don de soi, solidarité, etc.) sans tomber dans le didactisme ni faire cucu, tout en présentant les conséquences des actions malfaisantes sans trop faire la leçon. Le respect des Inuits pour les animaux est aussi bien mis en valeur.

      Pour une première expérience du genre, La légende de Sarila est plutôt réussie. L'expérience acquise par Nancy Florence Savard après 10 années d'efforts acharnés devrait servir à bon escient dans les prochains films.

      * * *
      La légende de Sarila. Genre: film d'animation (à partir de quatre ans). Réalisatrice: Nancy Florence Savard. Voix: Guillaume Perreault, Mariloup Wolfe, Maxime Leflaguais, Mario Saint-Amand. Classement: général. Durée: 1h22.

      On aime: produit 100 % québécois.

      On n'aime pas: le manque de moyens, la pauvreté des dialogues.

      publicité

      Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaire (0)

      Commenter cet article »

      À vous de lancer la discussion!

      Soyez la première personne à commenter cet article.

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires