• Accueil > 
  • Cinéma 
  • Dirty Harry à la Bibliothèque du Congrès 

Dirty Harry à la Bibliothèque du Congrès

Partager

Les films Breakfast at Tiffany, A Christmas Story, Dirty Harry et The Matrix viennent, comme 21 autres oeuvres américaines, de faire leur entrée au prestigieux registre national des films (National Film Registry ou NFR) de la Bibliothèque du Congrès des États-Unis.

Ces oeuvres s'ajoutent à une liste de quelque 600 films, fictions, courts métrages, documentaires, animations et autres qui constituent ce que les Américains considèrent comme des trésors nationaux.

La liste comprend déjà des oeuvres telles Casablanca, Citizen Kane et The Godfather. L'an dernier, les films Forrest Gump, Bambi et Porgy and Bess y avaient notamment été admis.

Le registre a été créé en 1989 dans le but de préserver l'héritage cinématographique des États-Unis. «Les films sélectionnés ne sont pas nécessairement les meilleurs de tous les temps. Ils sont davantage choisis pour l'importance qu'ils ont en regard de la culture américaine, a expliqué James H. Billington, directeur de la Bibliothèque du Congrès, dans une entrevue au magazine Variety publiée quelques jours avant Noël. Ils représentent ce que nous sommes comme peuple et comme nation.»

Parmi les autres titres qui font leur entrée cette année, nommons A League of Their Own, Sons of the Desert (Laurel et Hardy) et Uncle Tom's Cabin, film de 1914 adapté du roman anti-esclavagiste de Harriet Beecher Stowe.

Les cinéphiles et les curieux peuvent consulter la liste complète de la NFR.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer