Échos de scène: Nicolas Gendron au service du théâtre

-Montreal---Nicolas Gendron----15 FEVRIER 2017-ART #859970... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

-Montreal---Nicolas Gendron----15 FEVRIER 2017-ART #859970

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tous les mardis, La Presse présente les actualités de la semaine dans le monde du théâtre à Montréal et au Québec. Premières, coups de coeur, spectacles en tournée et pièces à voir. La scène se passe ici et maintenant.

Nicolas Gendron: Au service du théâtre

Nouveaux visages au Théâtre Denise-Pelletier. La direction a annoncé l'arrivée de deux nouveaux membres au sein de l'équipe de production, ainsi que celle de Nicolas Gendron à titre de conseiller du directeur artistique Claude Poissant, poste laissé vacant par le départ de Jean-Simon Traversy, désormais chez Duceppe.

Passionné de théâtre, Nicolas Gendron est un touche-à-tout dans le milieu depuis sa sortie de l'option théâtre du collège Lionel-Groulx, en 2009. Jeu, mise en scène, écriture, production, il dirige aussi une compagnie, ExLibris, qui a produit en 2014 l'adaptation théâtrale du roman de Sophie Bienvenu, Et au pire, on se mariera, avec Kim Despatis. L'hiver prochain, il mettra en scène Mélanie sans extasy d'Édith Paquet, au Prospero, et jouera dans Mme G., à La Bordée à Québec.

«J'ai grandi avec cette institution, comme spectateur, en y découvrant Beckett, Dumas, Ionesco, Tremblay... J'y ai joué aussi à deux reprises avec grand plaisir. Et m'y voilà pour rêver le théâtre à plusieurs!», se réjouit Gendron. Il ne voit pas sa nomination comme un plan de carrière: «Je vais être encore au service de ma passion première, le théâtre.»

En reprise: Montréal, ville diverse

Créé sous la direction de Martin Faucher au Festival TransAmériques en juin dernier, le spectacle Jusqu'où te mènera Montréal est présenté à nouveau au théâtre Aux Écuries, du 12 au 14 octobre. Il s'agit d'un texte écrit par sept auteurs qui ont reçu la mission d'explorer autant de quartiers de la ville. Présentée comme un «cabaret théâtro-littéraire touristiquement incorrect», la pièce nous montre la face cachée de la métropole, dans toute sa diversité, mais aussi ses horreurs architecturales et son côté bâtard. Six interprètes accompagnés de trois musiciens prêtent leur souffle à ces dialogues et envolées hétéroclites.

La coalition de la robe... - image 2.0

Agrandir

La coalition de la robe

Parution: Place aux femmes

Les Éditions du remue-ménage viennent de publier un petit opus sur la place des femmes dans le milieu théâtral québécois. Intitulé La coalition de la robe, l'ouvrage s'inscrit en marge des activités du mouvement Femmes pour l'équité en théâtre (FET) et du débat autour de la place des femmes dans les programmations des compagnies. Il est signé par Marie-Claude Garneau, Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent.

Nouvelle salle

Le collège Ahuntsic inaugurera, le 19 octobre, un tout nouveau lieu de culture montréalais, l'Espace Le vrai monde?, dont le nom est inspiré de la pièce du même nom de Michel Tremblay. L'amphithéâtre avec une scène à l'italienne compte 528 places.

Aussi à l'affiche...

Demain matin, Montréal m'attend. De Michel Tremblay et François Dompierre. Mise en scène René Richard Cyr. Au Théâtre du Nouveau Monde, jusqu'au 22 octobre

Psychédélique Marie-Lou de Pierre-Michel Tremblay, mise en scène Philippe Lambert. À La Licorne, jusqu'au 28 octobre.

Je disparais. D'Arne Lygre. Mise en scène par Catherine Vidal. Au Prospero, jusqu'au 21 octobre.

La nuit du 4 au 5 de Rachel Graton. Mise en scène Claude Poissant. Salle Jean-Claude Germain du CTDA. Jusqu'au 14 octobre.

La femme la plus dangereuse du Québec. D'après l'oeuvre de Josée Yvon. Dramaturgie Dany Boudreault et Sophie Cadieux. M. en sc. Maxime Carbonneau. À la salle Fred-Barry, jusqu'au 28 octobre.

La mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller. Mise en scène Serge Denoncourt. Au Rideau Vert, jusqu'au 4 novembre. En tournée au Québec dès janvier.

Le chant du singe. Un happening de et avec Peter James au Théâtre La Chapelle, du 10 au 13 octobre.

Froid de Lars Norén. Mise en scène Olivier Lépine. Au Théâtre Prospero (salle intime), du 17 octobre au 4 novembre.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer