Exclusif

Les trois mousquetaires au TNM l'été prochain

Pour le rôle principal du jeune et fougueux... (PHOTO: MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Pour le rôle principal du jeune et fougueux d'Artagnan, le metteur en scène Serge Denoncourt (à droite) a opté pour un acteur de 25 ans, encore inconnu du grand public: Philippe Thibault-Denis.

PHOTO: MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Luc Boulanger
La Presse

Après le succès de Cyrano de Bergerac, La Presse a appris que Serge Denoncourt revisitera un autre classique de la littérature française du XIXe siècle: Les trois mousquetaires d'Alexandre Dumas. Une production de Juste pour rire, en collaboration avec le Théâtre du Nouveau Monde, qui sera à l'affiche dès le 16 juillet 2015.

Pour le rôle principal du jeune et fougueux d'Artagnan, le metteur en scène a opté pour un acteur de 25 ans, encore inconnu du grand public: Philippe Thibault-Denis. Une production estivale de Juste pour rire sans tête d'affiche pour le rôle principal?! «J'ai intérêt à être bon!», dit l'acteur, qui a collaboré deux fois avec Denoncourt. Thibault-Denis a été le chevalier Danceny dans Les liaisons dangereuses, et l'un des cadets de Gascogne dans Cyrano. L'interprète danse présentement dans Foudres, le dernier spectacle de Dave St-Pierre, en tournée en Europe.

L'adaptation du roman initiatique de 750 pages de Dumas père a été confiée à l'auteur Pierre-Yves Lemieux. Celui-ci termine actuellement les dernières retouches du texte. Les créateurs comptent exposer l'histoire d'honneur et d'amitié des mousquetaires au service du roi Louis XIII, mais aussi le côté politique plus sombre et les aspects plus douloureux du récit. «Les trois mousquetaires, c'est à la fois drôle et épouvantable. Il y a des meurtres, des trahisons, de l'adultère... On passe constamment d'un registre à l'autre», explique Serge Denoncourt.

«Je suis un homme d'honneur. Je peux vous assurer que je n'aurai aucun plaisir à vous tuer»!, dit d'Artagnan à Aramis au début du roman. Le Gascon apprendra vite les contradictions de la vie en arrivant à Paris, à 17 ans.

Encore Les trois mousquetaires?!

Depuis la publication du roman de cape et d'épée, en 1844, on ne compte plus les adaptations des Trois mousquetaires; au théâtre, à la télévision, au cinéma, et même en dessins animés. Il y a aussi une production à l'affiche, ces jours-ci, au Théâtre Denise-Pelletier, dirigée par Frédéric Bélanger avec Steve Gagnon dans le rôle de d'Artagnan.

Pourquoi une seconde production dans la même saison? «Il faut arrêter de penser ainsi, rétorque Denoncourt. En France ou en Angleterre, on présente couramment différentes versions d'un classique en même temps. Ces oeuvres sont riches et inépuisables. De plus, notre production sera très différente de celle - que j'ai vue et aimée - du TDP.»

Le metteur en scène note aussi que cette oeuvre de répertoire peut plaire autant au public féminin que masculin, de tous les âges, «mais surtout aux jeunes hommes». Un public qui boude le théâtre en général.

On sent que le metteur en scène de 52 ans est dans une période très féconde de sa carrière, déjà assez fructueuse. D'ailleurs, avec le soutien du président fondateur de Juste pour rire, Gilbert Rozon, Denoncourt a l'intention de monter une oeuvre du répertoire classique chaque été, durant les cinq prochaines années.

Il insiste pour nous avertir que même si la pièce est montée d'époque (le milieu du XVIIe siècle), «les costumes de François Barbeau seront très sexys». «Dans le roman, il y a plusieurs intrigues amoureuses, dit-il. D'Artagnan est très jeune et couche avec (presque) toutes les femmes qu'il rencontre. Il ne fera pas l'amour avec son uniforme de mousquetaire!»

L'ensemble de la distribution de 18 comédiens sera dévoilé en mars prochain. Or, on nous dit qu'elle comprendra de jeunes têtes d'affiche pour incarner entre autres Anne d'Autriche, Milady, Lord Buckingham, le comte de Rochefort et, bien sûr, les inséparables compagnons de d'Artagnan: Athos, Porthos et Aramis.

Serge Denoncourt retrouvera l'équipe de concepteurs de Cyrano. Barbeau aux costumes; Guillaume Lord à la scénographie; Philip Pinsky à la musique originale; Huy Phong Doan aux scènes de combats. Car Les trois mousquetaires est impensable sans les fameux duels de cape et d'épée.

Au Théâtre du Nouveau Monde, dès le 16 juillet 2015. Billets en vente dès lundi au TNM.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer