Exclusif

Albertine fera le tour de la France

La directrice du Théâtre du Nouveau Monde, Lorraine Pintal, a annoncé en... (Photo: Yves Renaud, fournie par le TNM)

Agrandir

Photo: Yves Renaud, fournie par le TNM

La directrice du Théâtre du Nouveau Monde, Lorraine Pintal, a annoncé en primeur à La Presse que la pièce Albertine en cinq temps, le chef-d'oeuvre de Michel Tremblay, sera présentée en France en octobre 2015. Avec la même distribution de six actrices québécoises qu'on a pu voir sur la scène du TNM, l'hiver dernier. La production du TNM et du Trident à Québec s'arrêtera dans une dizaine de villes à travers la France, dont Avignon (Théâtre des Célestins), Marseille (au Gymnase), Orléans, Compiègne et Bordeaux. Toutes des scènes nationales.

Créée au Trident et au TNM l'hiver dernier, la pièce met en vedette Monique Miller, Marie Tifo, Émilie Bibeau, Eva Daigle et Lise Castonguay dans les rôles d'Albertine de 30 à 70 ans. Lorraine Côté complète la distribution en défendant sa soeur, Madeleine.

«Après le succès de la production de la comédie musicale Belles-Soeurs, à Paris en mars 2012, le théâtre de Tremblay a connu un regain d'intérêt en France, explique la metteure en scène. Au début, on souhaitait présenter la pièce en 2014 afin de souligner le 30e anniversaire de sa création au Québec. L'administratrice de la Comédie-Française, Muriel Mayette, était même intéressée par la production; elle voulait l'inclure dans sa programmation...»

Pas de chance. L'an dernier, le nouveau ministre de la Culture a mis fin au mandat de Muriel Mayette à la direction du Théâtre-Français. Le projet a été mis sur la glace, puis relancé cette année avec la tournée en France. «Nous sommes aussi en discussion avec des théâtres parisiens, confie Pintal, mais c'est très dur de jouer sur Paris. Toutefois, on va ceinturer la capitale en allant jouer à Aubervilliers, à Sceaux, à Compiègne.»

Une femme avec nous

Albertine en cinq temps raconte l'histoire d'une femme seule de 70 ans qui, dans sa chambre d'un CHSLD, ressasse ses souvenirs à cinq étapes de sa vie. La mère de Thérèse et de Marcel dira préférer «un grand malheur tragique au petit bonheur médiocre de Madeleine».

«C'est une pièce écrite pour des femmes, dans l'idée de nous faire redécouvrir notre capacité de survie», expliquait Pintal lors de la première montréalaise de la pièce, en mars dernier. «C'est un hommage à tout ce que les femmes ont fait depuis des décennies pour trouver leur place. C'est une ode au courage des femmes qui, malgré des moments très noirs, nous donnent espoir en la vie.»

Depuis 1955, le TNM a une longue tradition de faire rayonner les artistes québécois sur les scènes européennes. La dernière tournée internationale du TNM remonte à 2009, avec La déraison d'amour d'après les correspondances de Marie de l'Incarnation. Marie Tifo a fait voyager la pièce en France et au Piccolo Teatro à Milan. En 2005, Antoine & Cléopâtre, mise en scène de Lewis Furey, avec Sylvie Moreau et Renaud Paradis, a été à l'affiche du Théâtre de la Ville à Paris. En 2002, Lorraine Pintal avait présenté son adaptation de L'hiver de force de Réjean Ducharme au Théâtre de l'Odéon, avec entre autres Anne-Marie Cadieux, Céline Bonnier, Alexis Martin.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer